Magazine Culture

Par la petite porte

Publié le 25 septembre 2015 par Adtraviata

Par la petite porte

Quatrième de couverture :

Copper, le fils métis et illégitime du maître blanc, revient dans la plantation où il est né. Appelé à rendre visite à son oncle, il refuse de passer par la petite porte à l’arrière de la maison, comme l’impose pourtant la tradition ségrégationniste de Louisiane. Son refus est le point de départ d’un bras de fer lourd de sens.

Ernest J. Gaines est né en 1933 dans une plantation de Louisiane. À neuf ans, il y ramasse des pommes de terre pour 50 cents par jour. À quinze, il rejoint la Californie et commence à lire avec passion, en regrettant que «son monde» ne figure pas dans les livres. Il décide d’écrire pour le mettre en scène et s’affirme vite comme un des auteurs majeurs du «roman du Sud». Le National Book Critics Circle Award, décerné en 1994 à Dites-leur que je suis un homme, ainsi qu’une nomination pour le prix Nobel de Littérature en 2004, récompensent l’ensemble d’une œuvre magistrale.

C’est le premier Ernest J. Gaines que je lis et dieu sait que j’avais envie de découvrir cet auteur mais j’ai eu un peu de mal avec le style (est-ce dû à la traduction ? je ne crois pas) principalement en dialogues sans cesse ponctués de « untel dit » « elle dit », etc. et avec l’aspect répétitif de l’action. Copper veut revenir dans la maison de son oncle par la grande porte mais cela lui est interdit par les « coutumes », la loi ségrégationniste de Louisiane. L’oncle, malade, fait envoyer un puis deux puis plusieurs hommes pour forcer Copper à le rencontrer selon les règles. Mais rien ne se passe comme prévu avant la « confrontation » finale entre les deux hommes, où le lecteur comprend les valeurs, le moteur qui les guide l’un et l’autre.

Je ne vous révélerai évidemment pas ce message final que l’on rend en pleine figure, comme sans doute chacun des personnages. D’autant que monsieur Franck est flanqué de ses deux et plus vieux serviteurs noirs, peut-être plus fidèles que leur maître à son système de pensée. Cette finale a emporté mon adhésion, évidemment – quand je dis adhésion, c’est aussi de la stupeur devant la vie et les relations hiérarchiques dans les plantations de Louisiane -, et m’a même fait comprendre pourquoi l’auteur a mené son récit de cette manière. Mais j’aimerais lire un autre titre – peut-être un peu plus long – pour lire une autre facette d’Ernest Gaines.

Ernest J. GAINES, Par la petite porte, traduit de l’américain par Michelle Herpe-Voslinsky, Liana Levi piccolo, 2010

L’avis de Marilyne

Mois américain


Classé dans:Des Mots nord-américains Tagged: Ernest J. Gaines, Liana Levi, Louisiane, Par la petite porte

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Musiq'O'Lycée J-3, le #SonDuSoir est celui de Gaël Faye

    Depuis que son premier album solo est sorti, j'ai raconté ici et ailleurs, à de multiples reprises, tout le bien que je pense du travail de Gaël Faye. Lire la suite

    Par  Notsoblonde
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE, SORTIR
  • London J-15

    London J-15

    Ah le joli mois de mai et ses semaines en dents de scie. On sort seulement d’un week-end prolongé que je vais vous parler d’un prochain… Pour l’Ascension, dans... Lire la suite

    Par  Charlotte
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, CUISINE, CULTURE, DÉCORATION, MODE, MUSIQUE
  • Appel à projet « L’Atypique trouble » TRAVERSE VIDÉO 2016

    Appel projet L’Atypique trouble TRAVERSE VIDÉO 2016

    Date limite : jeudi 15 octobre 2015 inclus. http://traverse-video.org/ L'expérimental par définition s'éloigne de l'obéissance aux codes et aux formats.... Lire la suite

    Par  Philippe Cadu
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • Appel à Projets – La Fabrique // Aquitaine

    Appel Projets Fabrique Aquitaine

    Créativité et innovation numériques culturelles La Région Aquitaine lance la nouvelle édition de l’appel à projets La Fabrique. Lire la suite

    Par  Aude Mathey
    CULTURE, MARKETING & PUBLICITÉ, MÉDIAS
  • "Exorcise me" de Sookoon Ang

    "Exorcise Sookoon

    En janvier dernier, je découvrais cette vidéo de Sookoon Ang lors de ma visite de l'exposition "Inside" au Palais de Tokyo. Je me rappelle être resté longtemps... Lire la suite

    Par  Lifeproof
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • J comme Journal officiel

    Tout au long du mois de juin, dans le cadre du Challenge AZ, nous vous proposons d'explorer les ressources disponibles dans Gallica pour la recherche... Lire la suite

    Par  Activitesbnf
    CULTURE, LIVRES
  • La petite boulangerie du bout du monde

    petite boulangerie bout monde

    Polly pensait avoir la vie qu'elle rêvait à Plymouth. Un bel appart, des amis et un chéri séduisant et talentueux avec lequel elle travaillait. Ils avaient... Lire la suite

    Par  Bookinnsofa
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Adtraviata 4547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine