Magazine Bd

Wilfrid Lupano et Roberto Ali – Sept Nains

Par Yvantilleuil

Wilfrid Lupano et Roberto Ali – Sept NainsCette collection au concept commercialement séduisant, basé sur le chiffre 7 (7 tomes, 7 missions à haut risque, 7 équipes de 7 héros décidés à réussir, et surtout un défilé de 7 scénaristes et 7 dessinateurs assez alléchant), est donc repartie pour un troisième cycle de sept tomes. Le quinzième volet de cette collection dirigée par David Chauvel est confié à Wilfrid Lupano et Roberto Ali.

Sachant que le plus grand piège de cette collection consiste à éviter de consacrer trop de pages à la présentation des sept protagonistes, Wilfrid Lupano a la bonne idée de s’attaquer à des personnages connus de tous. Et oui, qui ne connaît pas ces sept personnages de petite taille qui rentrent du boulot en chantant « Heyyyy hoooo ! Heyyyy hoooo ! » ? Les sept nains dont il est question sont donc bel et bien issus du célèbre conte Blanche-Neige. Le casting de cet album ne réserve donc que très peu de surprises : une reine jalouse, une princesse canon et des nains qui habitent une chaumière isolée au fond des bois et qui travaillent dans une mine…

Le désavantage de cette approche est par contre que l’histoire est connue de tous. En offrant une relecture crasseuse du célèbre conte, Lupano prend néanmoins tout le monde à contre-pied et s’en sort avec beaucoup de brio. Il n’est évidemment pas le premier à le faire. On pense notamment à l’incontournable série « Fables », ainsi qu’au cultissime « Pinocchio » de Winshluss… pour ne citer que les meilleures. À l’instar de cette dernière adaptation, qui mettait en scène une Blanche-Neige non-consentante et ses sept nains violeurs, cette nouvelle parodie tourne totalement le dos à l’esprit Disney, afin de proposer une version plus sombre, peuplée de personnages malintentionnés.

Lupano délaisse donc l’ambiance gentillette du conte au profit d’un récit médiéval plus classique et dépourvu de fantastique. Du miroir magique à la transformation de la reine en sorcière, l’auteur trouve chaque fois une explication rationnelle… et amusante. Que ce soit au niveau des dialogues ou des situations, l’humour qui caractérise tant les œuvres de Lupano est donc bel et bien au rendez-vous de cet album.

Visuellement, la mise en images de Roberto Ali colle parfaitement au scénario. En proposant un dessin sombre et des trognes aussi rugueuses qu’expressives, l’auteur contribue également à délaisser l’ambiance féérique du conte original. Notons également la contribution de Jérôme Lereculey au storyboard.

Une nouvelle saison qui démarre de bien belle manière.

Ils en parlent également : Yaneck


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Des mots pour Ali

    mots pour

    Source Bibliothèque du CongrèsIl se définissait comme le plus grand... Muhammad Ali, boxeur, trublion, gentleman, militant, personnage de littérature...Il n’y... Lire la suite

    Par  Gangoueus
    CULTURE, LIVRES
  • Les Vieux Fourneaux de Lupano et Cauuet

    Vieux Fourneaux Lupano Cauuet

    Avec la sortie de romans comme Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, on a pu constater que les « petits vieux » avaient le vent en poupe. Il... Lire la suite

    Par  Emidreamsup
    CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME
  • De Giotto à Caravage, Les passions de Roberto Longhi.

    Giotto Caravage, passions Roberto Longhi.

    L'exposition temporaire organisée par le Musée Jacquemart André De Giotto à Caravage, Les passions de Roberto Longhi se déroule du 27 mars au 20 juillet 2015.... Lire la suite

    Par  Richard Le Menn
    CULTURE, HISTOIRE
  • Présentation de Six & Sept et test de leur pull col châle

    Présentation Sept test leur pull châle

    Six Sept propose régulièrement à ceux qui aiment les vêtements confortables et de qualité, ses nouvelles collections qui ne laissent jamais indifférents. Lire la suite

    Par  Quentin
    CULTURE, HIGH TECH, MODE FEMME, MODE HOMME
  • Sept doigts qui laissent des traces

    Sept doigts laissent traces

    Dans son nouveau spectacle présenté à Bobino, l’enchanteresse compagnie des 7 Doigts de la main s’intéresse à notre quotidien urbain et social de... Lire la suite

    Par  Jebeurrematartine
    CULTURE
  • Roberto Juarroz – Quand tu dors…

    Roberto Juarroz Quand dors…

    Quand tu dors ta main me transmet inopinément une caresse. Quelle zone de toi l’a formée, quelle région autonome de l’amour, quelle partie réservée ... Lire la suite

    Par  Stéphane Chabrières
    CULTURE, POÉSIE, TALENTS
  • Le plus grand champion

    plus grand champion

    Né dans le Kentucky en 1942, Cassius Clay décide, sous les conseils avisés d’un policier, de se mettre à la boxe, dans un premier temps pour infliger une... Lire la suite

    Par  Onrembobine
    CULTURE

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines