Magazine Culture

Le nid du bien-être ou une autre façon de se faire masser…

Par Deedoux
Le nid du bien-être, Guérande 2015

Le nid du bien-être, Guérande 2015

Attention, aujourd’hui, on sort des sentiers battus. Pas de bouquins ni de films mais un peu de lifestyle. Haha, vous vous demandez bien ce que c’est que ce mot à la mode utilisé ici et là par les blogueuses en vue sur le web ? Ne passez pas votre chemin !
Ce terme un peu hype n’est pas tout le temps synonyme de branchitude. La preuve (non, parce que la branchitude & moi, ça doit faire vingt) !
Bref, les vacances 2015 étaient synonymes de re-pos ! Quelques mois chargés avec une aventure un peu particulière m’avaient mise sur les rotules et j’avais besoin d’un truc que je ne fais jamais : me faire masser.
Trop cher, synonyme d’un pseudo-luxe, j’ai du mal à pousser la porte d’un institut de massage sur la capitale. Des expériences passées m’ont également refroidie; des pro qui multiplient remarque sur remarque sur ta peau rugueuse, pas assez douce ou exfoliée (oui, en plus de ne pas être branchée, je ne suis pas hydratée), sur tes poils qui repoussent, bref, pas envie, pas l’argent, pas le temps.
Mais cette fois-ci, pas d’excuse. Un peu de temps devant moi, un institut tout près de mon lieu de vacances et un peu d’argent mis de côté pour l’occasion, me voilà parée pour me faire du bien.
Gaëlle m’a ouvert les portes de son institut avec un grand sourire et beaucoup de simplicité.
Prendre son temps, voilà ce qui manque souvent dans nos existences actuelles.
Grâce à sa manière de travailler, grâce aux vacances propices à aborder la vie autrement, peut-être aussi grâce à la province qui fait que les rythmes sont différents, posés, plus sereins, Gaëlle a fait de cette parenthèse un pur moment de plaisir.
Situé sur un étage et deux niveaux, le nid du bien-être porte bien son nom. Propre et accueillant, les locaux sont accessibles et faciles d’accès. On y entre avec une curiosité certaine et on se laisse envelopper dans la douceur à venir.
Notre masseuse nous explique avec des mots simples et rassurants ce qui va se passer.
Parce que oui, se faire masser, ce n’est pas seulement subir des mains sur votre corps. C’est aussi et surtout de l’ordre de l’intime. Se dévoiler et s’allonger dans un même moment où des mains inconnues posées sur votre peau peuvent être déroutantes.
Ici, pas d’inquiétude, c’est na-tu-rel. On passe la porte de la pièce où Gaëlle prend ses quartiers pour masser, avec sérénité. On ôte débardeur et short avec calme et on s’allonge avec envie.
Une heure de massage devant soi.
Des désirs en particulier à donner à Gaëlle ? Des doutes ou des craintes ? C’est maintenant, juste avant de commencer que vous pouvez vous confier pour un massage réussi.
Et là, le voyage olfactif et sensoriel peut commencer. D’huile de massage en huile essentielle, vous reposez enfin votre corps et votre esprit au contact d’un talent que l’on croirait inné. Gaëlle masse à l’image de ce qu’elle semble être.
Avec douceur et gaieté. On sent dans ses mouvements beaucoup d’apaisement et de raison qui font de ses gestes un mouvement cohérent sur votre corps. Jambes, bras, dos, visage et cuir chevelu, tout passe à la houlette de ses techniques et de son professionnalisme.
Notre corps, par partie, se réchauffe, vit. On ressent des muscles- si petits qu’ils soient- que l’on ne soupçonnait pas ou à peine. Soixante minutes qui estompent nos tensions et qui effacent notre stress passé que l’on concentre souvent sans même s’en apercevoir.
Puis, vient l’infusion, ce moment à soi qui permet de revenir doucement à la réalité (parce que disons-le, vous ne sortirez pas indemne de votre massage) et qui permet de laisser chez Gaëlle et dans son institut ses heurts et ses contrariétés.
Ne sortez pas de l’institut sans avoir touché deux mots à notre hôtesse qui donne avec le même sourire serein depuis le début de la rencontre, les conseils qu’il nous faut pour savourer ce moment particulier qui se vit avant/pendant/après cette heure relaxante.
N’oubliez pas de jeter un coup d’oeil intéressé aux produits bio qu’elle propose avec parcimonie et modération (Impossible d’acheter TOUS les produits bio présentés !).
Bonne nouvelle, l’institut fête sa première année d’existence ! Et pour l’occasion, Gaëlle se mobilise. Dans les salons de la région pour que vous puissiez la découvrir et au sein même de l’institut où vous retrouverez des jolis événements pour découvrir son travail et… son talent.
N’hésitez pas à aller visiter son site et sa page Facebook où vous trouverez toutes les informations nécessaires et indispensables !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Camille Anseaume : Ta façon d'être au monde

    Camille Anseaume façon d'être monde

    Ta façon d'être au monde de Camille Anseaume 4/5 (25-02-2016) Ta façon d'être au monde (234 pages) est disponible depuis le 18... Lire la suite

    Par  Stephanie Tranchant
    CULTURE, LIVRES
  • Même les garçons peuvent être bien habillés #1

    Même garçons peuvent être bien habillés

    Le mercredi c’est le jour des enfants non? Alors aujourd’hui j’inaugure un nouveau type d’article sur le blog. Il y a quinze jours je vous ai demandé via IG si... Lire la suite

    Par  Charlotte
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, CUISINE, CULTURE, DÉCORATION, MODE, MUSIQUE
  • Les projets 2015 qui ont retenu notre attention !

    projets 2015 retenu notre attention

    Rédigé par Karim Saoudi Avec les Upfronts 2015 qui approchent (les dates), il est grand temps de faire le point sur les projets pilotes de la prochaine saison... Lire la suite

    Par  Addictedtoseries
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Fragmenter des œuvres : une façon de les réinterpréter

    Fragmenter œuvres façon réinterpréter

    « Je suis fascinée par le détail, j’essaye de percevoir ce que personne ne regarde. Ma démarche artistique s’articule autour de morceaux, de fragments que je... Lire la suite

    Par  Lifeproof
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • Va te faire voir !

    Il n'y a qu'une gauche : Lénine Il n'y a qu'une droite : Poutine Entre les deux : toute la vermine Tu as du mal à le croire ? Va te faire voir! Lire la suite

    Par  Le Journal De Personne
    CULTURE, HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Gaza, Peut-Être

    Gaza, Peut-Être

    Il y a un an demain commençait la troisième guerre en 6 ans entre éternels ennemis, juifs et arabes, Israël et la Palestine. 2251 cadavres, dont 551 enfants,... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE
  • BIEN ETRE : Codage chez Adrien Coelho Care

    BIEN ETRE Codage chez Adrien Coelho Care

    Nous vous en avions déja parlé, Adrien Coelho et ses 2 associés ont ouvert un institut de prise en charge holistique de l’individu pour être bien dans son âge,... Lire la suite

    Par  Etv
    BONS PLANS, CULTURE

A propos de l’auteur


Deedoux 2545 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines