Magazine Beaux Arts

Exposition « Nouvelles curiosités » | Musée Calbet Grisolles (82)

Publié le 26 septembre 2015 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

du 2 octobre 2015 au 2 janvier 2016Exposition « Nouvelles curiosités » | Musée Calbet Grisolles (82)

Vernissage, vendredi 2 octobre à 19h

John M Armleder, Katinka Bock, Daniel Bonnal, Robert Breer, Jean-Gabriel Coignet, Guy de Cointet, Susana Fritscher, Toni Grang, Thomas Grünfeld, Ann Veronica Janssens, Bernd Lohaus, Vittorio Messina, Dimitry Orlac, Corinne Sentou.

Collection Les Abattoirs - Frac Midi-Pyrénées. Invitation graphique : Benjamin Lahitte & Frédéric Nicolau

Exposition « Nouvelles curiosités » | Musée Calbet Grisolles (82)
Le projet pour le musée Calbet est d'interroger ces considérations sur l'objet muséal en général et l'œuvre d'art en particulier. Qu'en est-il de cette forme particulière d'objet de musée ? Répond-elle à la même " poly-fictionnalité " que les autres objets conservés ? Et que se produit-il enfin, si l'on mélange les trames et les discours ?

Entre 1921 et 1929, année de sa mort, l'historien de l'art Aby Warburg réalise un imposant corpus d'images resté inachevé. Dépourvu de tout commentaire textuel, son " Atlas Mnémosyne " propose une cartographie intuitive d'œuvres anciennes, réunies suivant des principes d'affinités électives. Le recourt à une "iconologie des intervalles " pour reprendre les termes de

Exposition « Nouvelles curiosités » | Musée Calbet Grisolles (82)
Warburg, "une iconologie, qui porterait non sur la signification des figures [...] mais sur les relations que ces figures entretiennent entre elles dans un dispositif visuel autonome " (Philippe Alain Michaud, Aby Warburg et l'image en mouvement, Macula, 2012) est le fermant d'une nouvelle lecture de l'art qui s'affranchit des analyses textuelles pour ne reposer que sur des associations de regards.

C'est cette libre association des regards, légitimée par l'appétit et le goût des glissements, que propose "Nouvelle curiosité ". Aussi, les œuvres choisies parmi la collection des Abattoirs ont en commun de ne pas se référer à des objets identifiables. Ils forment une sorte de corpus abstrait qui ne bloque pas leur perception dans des références précises. L'exposition joue ici, sans trahir le fond théorique de l'objet, des intervalles, pour interroger par le sensible les filiations secrètes qui autorisent leur réunion. Lire la suite...

Yvan Poulain

Musée Calbet 15, Rue Jean de Comère 82170 Grisolles Tél: 05 63 02 83 06 www.museecalbet.com
du mercredi au dimanche de 15h à 18het sur rendez vous pour les groupes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 31058 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte