Magazine Culture

(anthologie permanente) Emily Dickinson

Par Florence Trocmé

Les éditions Unes publient Nous ne jouons pas sur les tombes, une série de poèmes d’Emily Dickinson, datés de l’année 1863 et traduits de l’américain par François Heusbourg.  
Voici un poème dans la traduction de François Heusbourg et dans celle de Françoise Delphy parue aux éditions Flammarion. Puis de Claire Malroux, sans doute la principale traductrice d’Emily Dickinson en français avec plusieurs volumes de la poésie et de la correspondance aux éditions José Corti. 
 
 
There is a pain – so utter –
It swallows substance up –
Then covers the Abyss with Trance –
So Memory can step
Around – across – upon it –
As One within a Swoon –
Goes safely – where an open eye –
Would drop Him – Bone by Bone – 
 
 
Il y a une douleur – si totale – 
Elle aspire la substance –  
Et recouvre l’Abîme d’une Transe – 
Afin que la Mémoire y pose le pied 
Autour – à travers – par-dessus –  
Comme Celui dans une Extase –  
Avance sans danger – là où un œil ouvert – 
Le ferait tomber – Os après Os –  
 
Emily Dickinson, Nous ne jouons pas sur les tombes, traduit de l’américain par François Heusbourg, Avant-propos de Caroline Sagot-Duvauroux, édition bilingue, éditions Unes, 2015, pp. 16 et 17 
 
 
Il est une douleur – si absolue – 
Qu’elle engloutit toute substance – 
Puis voile l’Abîme d’une Transe – 
Ainsi la Mémoire peut se mouvoir 
À travers – autour- au-dessus –  
Comme un Somnambule – avance 
Sans danger – là où l’œil ouvert – 
Os après Os – Le ferait choir (599) 
 
Emily Dickinson, Une Âme en incandescence, (poèmes), traduit et présenté par Clair Malroux, édition bilingue, Éditions José Corti, 1998, pp. 284 et 285 
 
 
Il est une souffrance si absolue – 
Qu’elle avale toute notre substance –  
Puis couvre l’Abîme d’une Transe – 
Ainsi la mémoire peut marcher 
Autour – de biais – au-dessus –  
Comme lorsqu’un somnambule – 
Avance sans risque – là où avec les yeux ouverts – 
Un autre choirait – Os après Os 
 
Emily Dickinson, Poésies complètes, traduction par Françoise Delphy, édition bilingue, Flammarion, 2009, pp. 480 et 481.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines