Magazine Culture

Cormac McCarthy, No Country for old men

Par Gilles

Quatrième de couverture :

A la frontière du Texas, Moss découvre un carnage : un homme à moitié mort, d’autres déjà froids, des armes, de l’héroïne et deux millions de dollars. La tentation est trop forte. Mais on ne vole pas impunément des narco trafiquants. Moss devient l’objet d’une impitoyable chasse à l’homme. A ses trousses, un vieux shérif et un tueur psychopathe de la pire espèce…

Mon avis :

Je m’attendais à mieux. J’en avais entendu d’élogieuses critiques, me laissant attendre un petit régal littéraire. J’ai été plus que déçu. L’écriture est trop frénétique à mon goût. Le livre souffre d’un manque de structure : à certains moments j’étais complètement perdu. J’aime les romans noirs, certes, mais dans le cas présent c’est vraiment trop noir pour moi. Il manque une réelle lueur d’espoir. En fait le thème du livre est beaucoup trop classique. On pourrait penser que McCarthy s’inscrit dans la lignée d’un James Ellroy, mais c’est franchement moins bon qu’Ellroy. Je me suis vraiment ennuyé et j’ai dû me forcer, encore une fois, pour terminer le livre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gilles 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines