Magazine Culture

Les dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une ME

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Bonjour les amis me voilà de retour pour une série d'interviews afin de découvrir les dessous du monde de l'éditions. J'ai contacté plusieurs de mes partenaires en leur demandant de répondre à mes petites questions et on débute cette série d'interviews avec Adeline de Nisha Editions qui nous parle de la création d'une Maison d'Edition
Les dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une ME
Bonjour Adeline Nisha Editions est une toute jeune maison d'édition. Pourrais tu nous parler de sa naissance? Comment as tu choisi le nom? La ligne éditorial?
Raison du choix du nom top secret ! :p Naissance… à la fois terriblement enthousiasmante et épuisante. La ligne éditoriale : du suspense, de l’amour, des frissons… surtout un travail éditorial soigné et de beaux objets.
Le logo de Nisha Editions est une pomme en or. Quelle symbolique se cache derrière celle ci?
LA TENTATION! Vous ne nous résisterez pas !
En parlant de visuels , comment sont créées les couvertures des divers sagas? 
Michelle est très douée. Bien sûr, nous réfléchissons à ce que la couverture reflète l’ambiance générale du livre. Nous aimons les visuels classes et sobres. Nous publions aussi beaucoup de visuels sur facebook et sur ce support, nous aimons bien nous amuser. Comme l’ambiance de la rédaction est très très souvent aux fous rires, il est rarement difficile d’imaginer des blagues ;)
Les dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une MELes dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une MELes dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une ME
Comment sont choisies les personnes qui illustrent ces couvertures? 
Réponse aucune idée. Quand on voit la photo et que cela correspond à l idée qu on veut transmettre sur le livre, on la prend. On fait des recherches sur le net et à partir de ce moment là , Michelle travaille dessus.
Peux tu nous parler des débuts de Nisha? Les difficultés ? Les premières joies? 
Les premières difficultés : la connexion internet. Nous avons dû remanier l’équipe car l’orthographe était… hésitante et c’est impensable de ne pas publier des livres propres. Dès que nous aurons le temps, nous remplacerons nos première publications pour en améliorer le contenu. Aujourd’hui nous avons trouvé un rythme de croisière. Nous sommes encore perfectibles, mais je ne me tape plus la tête contre les murs à cause de ça.
Les premières joies ? Les premiers retours… Nous voulions créer une maison d’édition qui soit plus que cela, qui soit une communauté et aujourd’hui, cela commence à être le cas. C’est une vraie joie.
Et l'équipe Nisha , peux tu nous la présenter? 
Michelle les visuels, Manon les maquettes papier, Dorian-Fanny-Virginie la communication, Audrey-Valentin-Marie l’édition, une super correctrice, Adeline le chef à plumes.
Les dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une MELes dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une MELes dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une ME
Et les auteurs? Quelles sont les démarches que tu entames pour contacter une auteur ( As tu déjà contacté un auteur d'ailleurs lol) ? Quel processus se met en place?
Nous rodons pas mal sur wattpad. Nous recevons des manuscrits. Quand un texte nous plait, nous contactons l’auteur et discutons des conditions avec lui, de ce qui est important pour nous, de ce qui est important pour lui. Au-delà des textes, Nisha souhaite publier des auteurs avec lesquels l’équipe entretient de bonnes relations. Nous sommes très disponibles pour nos auteurs. Cependant, il est parfois surprenant de tomber sur des auteurs qui pensent qu’un éditeur est quelqu’un qui est à leur service et doit se plier à toutes les exigences, même les plus farfelues ou intenables… Nous parions avec coeur sur les livres que nous signons et mettons tout en oeuvre pour les porter. C’est à chaque fois un petit risque pour nous. Sinon, il faut aller voir les éditeurs à compte d’auteur. ;)
Et en ce qui concerne les titres des sagas , qui décide du titre? Pourquoi ? Comment?
Nous n’avons jamais changé un titre de manuscrit original. Jusqu’à maintenant la problématique ne s’est pas présentée.
Peux tu nous parler de ton métier d'éditeur et de tes relations avec les divers auteurs de l'équipe Nisha? 
Je suis écrivain. En romance et en littérature générale. Les relations avec les auteurs se passent bien car je comprends leurs problématiques. Une autre chose essentielle pour moi est de ne pas oublier que si je tiens à Nisha, c’est une maison constituée par des personnes variées. L’humain sera toujours prioritaire.Je ne privilégierai jamais le développement de la boîte sur le bien-être de mes collaborateurs et des auteurs
Les titres sont des titres numériques, peux tu nous parler des coulisses des titres numériques? Les difficultés de mise en ligne? Les mises en lignes sur les plateformes d'achat? 
Le numérique, c’est à la fois une vraie chance pour proposer un catalogue plus dynamique et une vraie plaie : les difficultés de mise en ligne sont quasi constantes : bugs du diffuseur, bugs des plateformes… heureusement, cela reste marginal, mais lorsque cela arrive, c’est très stressant (j’aime bien que tout soit carré ;p ) Nous proposerons en revanche nos titres en papier via la diffusion d’Hachette dans peu de temps, la machine est bien plus lourde. Mais nous avons tous hâte de tenir le magnifique Scott Smith (Rugby Boy) entre nos mains…
Les dessous de l'Edition : ma ptite interview avec Nisha Editions pour la naissance d'une ME
Pourra t-on dans quelques temps retrouver nos héros sur papier glacé et dans toutes les librairies? 
(du coup, la réponse et oui) ainsi qu’au salon du livre de Paris. On a hâte de vous rencontrer ! Venez nous voir ! Pour changer, il y aura des cadeaux ;) et vous pourrez découvrir notre ambiance d’équipe pour le moins sympathique.
Une partie aussi "importante" d'une maison d'édition est la communication , les réseaux sociaux et les relations avec les bloggeuses. Peux tu nous en toucher un mot? 
Nous on s’amuse avec ces outils. Il y a tellement de possibilités! Parfois une idée nait au détour d’une blague et est en ligne une heure après.
Et si on terminait par un petit portrait chinois
*Si tu devais passer une nuit et une seule avec un des héros Nisha , ce serait –
Adeline:  non, définitivement, mon mari est bien plus sexy que tous les héros Nisha réunis… je demande à mon équipe (je n’ai pas tout le monde sous la main… On bosse quand même !)
Gentille correctrice : Scott
Audrey : Attila Jones! Le danger, le bad guy par excellence! (Emma Wilde tome 0 et saison 2)
Valentin : ce serait Léa Villemonteix! De Mr Wilde
* Si tu devais passer toute ta vie avec un des héros Nisha ,
Adeline : ce sera la même réponse pour moi.
Gentille correctrice : Luc (Phoenix… ahah, la réponse me fait rire…)
Audrey : Paul de Love on Process
Valentin : Emma of course ;) On se demande bien pourquoi...
* le héros qui t'a le plus charmé est
Adeline : Scott Smith car il s’accroche à sa Lou coûte que coûte.
Gentille correctrice : Adam
Audrey : Paul de Shine & Disgrace, Agaçant mais tellement séduisant, on sent qu'il a un passé lourd et on a envie de lui faire un câlin. (Oui, enfin tu es fan des Paul quoi ! Quelqu’un aurait-il un Paul à présenter à Audrey?)
Valentin : Jack dans Emma Wilde! Parce qu'au départ je l'aimais pas du tout puis... on l'apprécie !
* le héros qui t'a un peu agacé est :
Adeline : joker, j’aime évidemment tous les héros Nisha.
Gentille correctrice : Chloé (la copine/ennemie de Naomie dans Shine & Disgrace), Emma
Audrey : Gabriel dans Shine & Disgrace (toujours), quelle courgette ce mec! un vrai papier peint sauf à la fin de la saison.
Valentin : Adam dans Emma Wilde! Non parce que niveau connerie lui il est pas mal XD (Avoue t’as craqué…)
* l'héroïne que tu admires le plus est
Adeline : Phoenix, je vous laisse découvrir pourquoi…
Gentille correctrice : Emma
Audrey : Emma, parce que pour faire tout ce qu'elle fait faut l'oser quand même!
Valentin : Emma, enfin une femme pas trop nunuche et qui n'a peur de rien !
* l'héroïne à qui tu pourrais filer des baffes serait
Adeline : joker évidemment !
* si tu devais être un personnage dans une des saga tu serais
Adeline : Emma Wilde n’a jamais froid aux yeux !
Gentille correctrice : Emma
Audrey : Désolée, je ne frappe jamais personne ;)
Valentin : Je sais pas trop en fait... Adam je pense... C'est lui à qui je ressemble le plus je pense ! (Genre :p )

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 28758 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines