Magazine Côté Femmes

Recrutement des CPE: trop, trop peu

Publié le 08 juin 2008 par Gabrielle Lamotte
Depuis quelques semaines, les questions des parlementaires à propos du recrutement jugé insuffisant des CPE fleurissent d'un mardi à l'autre à l'Assemblée nationale, ou encore au Sénat, et je m'en fais l'écho ici.Une réponse vient d'être apportée à la sénatrice Brigitte Gonthier-Maurin, qui s'interrogeait au mois de mai: Pour la première fois en 2007, ce corps, qui compte plus de 12400 agents, est en diminution. Or, chaque année, les sorties sont évaluées autour de 500 CPE. Le programme vie de l'élève prévu dans le cadre de la loi de finances de 2007 devait permettre de recruter 411 stagiaires, et autant en 2008. Or le ministère n'a ouvert au concours externe que 200 postes, sans liste complémentaire. Cette situation inquiète les personnels concernés ainsi que les élèves et les parents qui souvent se mobilisent pour défendre leur poste de CPE. Chargés du suivi des élèves et de l'animation de la vie scolaire, les conseillers principaux d'éducation sont des interlocuteurs indispensables à la vie des établissements en ce qu'ils constituent très souvent le premier interlocuteur avec les familles. Elle lui demande donc comment il entend assurer la pérennité de ce corps au sein de l'éducation nationale. Cette réponse est celle de Bernard Laporte, si, secrétaire d'État chargé des sports, de la jeunesse et de la vie associative: Durant plusieurs années, les recrutements de CPE ont été très supérieurs aux départs en retraite. Ainsi, entre 2003 et 2007, 2 320 postes ont été ouverts aux concours, pour seulement 903 départs. De ce fait, des surnombres budgétaires, notamment pour la catégorie d'emplois sur laquelle ces personnels sont rémunérés, sont apparus sur le programme « Vie de l'élève », le mettant en déficit. Dans un souci de bonne gestion, à partir de l'année 2006, le nombre de postes aux concours a été ajusté, s'établissant à 200 pour les sessions 2006 et 2007. Il a d'ailleurs été maintenu à ce niveau pour la session 2008. Il faut le noter, dans un contexte de resserrement du volume global des recrutements, ce maintien témoigne d'un effort important du ministère de l'éducation nationale en faveur des CPE. Il s'agit d'une reconnaissance de l'utilité et du rôle déterminant de ces personnels dans l'accompagnement des élèves au sein des établissements scolaires . Question-réponse sur le site du Sénat: http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ08050245S (http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ08050245S)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gabrielle Lamotte 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte