Magazine Entreprise

La maîtrise des TIC, "élément incontournable" pour un management performant de l'activité économique

Publié le 20 octobre 2015 par Ouadayazid1

La maîtrise des TIC,

ALGER -La maîtrise des technologies de l'information et de la communication (TIC) est devenue un "élément incontournable" pour un management "performant" de l'activité économique et sociale, a estimé mardi à Alger le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi.

"L'environnement économique actuel, fortement concurrentiel, a fait que la maîtrise des TIC est devenue un élément incontournable pour un management performant de l'activité économique et sociale et une meilleure efficacité dans la conduite de nos programmes", a indiqué le ministre lors d'une rencontre dédiée à ce thème.

Il a précisé qu"'un travail continu est engagé dans le cadre de la sensibilisation et de l'orientation des jeunes promoteurs notamment les diplômés vers les créneaux relevant de ce secteur à forte valeur ajoutée d'une part et rentables économiquement et utiles socialement d'autre part".

Dans ce cadre, M. El Ghazi a révélé que depuis sa création l'Agence nationale de soutien à l'emploi de jeunes (ANSEJ) a accompagné le financement de près de 9000 micro-entreprises spécialisées dans les TIC, pour un montant de 22,5 milliards de dinars.

"Ces micro-entreprises ont permis la création de 23.325 emplois au démarrage", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le ministre a rappelé la convention signée entre l'ANSEJ et Algérie Télécom (AT) en mars 2011, prévoyant la mise à la disposition d'AT de micro entreprises spécialisées dans l'installation de réseaux de fibres optiques.

"Les résultats satisfaisants obtenus dans le cadre de cette convention ont amené les secteurs du travail et des TIC à poursuivre leurs efforts en matière de soutien à la création de micro-entreprises dans ce domaine et à fixer un objectif ambitieux de création de 10.000 start-up spécialisées dans les TIC pour la période 2015-2019", a affirmé le ministre.

Pour sa part, la ministre de la Poste et des TIC, Houda Imane Feraoun, a indiqué que la convention de mars 2011 "a permis de former près de 500 jeunes dans les métiers des TIC", ajoutant que plusieurs micro-entreprises ont bénéficié de projets pour satisfaire les besoins d'AT.

Selon un document du ministère de la Poste et des TIC, remis à la presse, que la convention signée en 2011 entre l'ANSEJ et AT, "a connu une dynamique depuis 2013 avec l'accélération du processus de création de nouvelles entreprises".

Il s'agit de 374 micro-entreprises ANSEJ sous-traitantes pour AT, dont 369 spécialisées dans les travaux de réalisation et 5 autres dans les études.

Le document a également précisé que 438 personnes ont été formées et 64 sont en cours de formation, alors que 2005 bons de commandes ont été attribués par Algérie Télécom aux jeunes entrepreneurs.

Concernant la caravane nationale de la micro-entreprise lancée en mois d'août 2015 par AT et l'ANSEJ, qui a sillonné plusieurs wilayas du pays, elle a permis d'accueillir 23.600 jeunes, dont 100 promoteurs de micro-entreprises en cours de financement, selon le même document.

APS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines