Magazine Côté Femmes

Mes astuces pour éviter les #5moreminutes

Publié le 27 octobre 2015 par Mamafunky

Hello les filles !

La Stream Team Netflix dont j'ai la chance de faire partie, m'a lancé un défi. C'est un défi plutôt facile, puisqu'il consiste à raconter mon expérience du coucher de mes enfants.

Alors comme ça, l'idée peut paraitre étrange, mais si toi qui me lis tu es aussi maman, tu sais très bien que ce moment du coucher peut vite tourner à l'enfer !

Si par chance vous avez un enfant comme ma Titie, ce moment du coucher est un pur bonheur.
Ma fille a toujours été une marmotte, et le moment du coucher s'est toujours très bien passé. Une histoire, un câlin, des bisous et hop, Titie rejoignait Morphée en 2 minutes.

Par contre, avec Warrior, nous avons découvert l'envers du décors. En fait on a découvert la vraie réalité. Ce qui se passe réellement dans toutes les maisons ou presque quand arrive l'heure d'aller au lit.

" Mamaaaaaan j'ai soif ! "
" Je voulais vérifier que vous étiez bien là. "
" Je voulais encore un câlin. "
" Maaaaaaaaaaman ! Je veux faire pipi ! "
" Maman, maman, y'a une bête derrière le rideau !!!!! "

Ou encore, la porte du couloir qui s'ouvre discrètement, avec une petite tête qui passe :

... ... ....

Honnêtement il y a des soirs où je me demande s'il va finir pas s'endormir. Warrior a clairement besoin de moins de sommeil que sa soeur. Quand l'une met 2 minutes à s'endormir, l'autre peut mettre 2 heures !

Ma première astuce a été de supprimer la sieste. De toute façon en rentrant chez les moyens, il allait l'arrêter donc on a pris quelques mois d'avance. Mais bien souvent ça ne suffit pas.

Alors j'ai tenté l'autonomie. Je l'ai responsabilisé en lui expliquant qu'il pouvait prendre un livre, le lire, et éteindre sa lumière tout seul, COMME UN GRAND !
Je dois dire que le fait de le responsabiliser ça marche pas trop mal.

Sauf quand Warrior se souvient qu'il n'est pas grand, et qu'il est encore un petit enfant de 4 ans qui a soudainement peur du noir.
Dans ce cas, je laisse la lumière du couloir et sa porte entre-ouverte. Je lui fait aussi un cocon dans son lit avec ses doudous et ses coussins pour qu'il se sente en sécurité.
Et je lui dis de compter les moutons ! Et là je rigole toute seule car il les compte à voix haute. Et ensuite il leur chante des chansons !

Mes astuces pour éviter les #5moreminutes
Mes astuces pour éviter les #5moreminutes
Mes astuces pour éviter les #5moreminutes

Et souvent il s'endort au milieu de la chanson. Ouf !

Mais Warrior a plus d'un tour dans son sac, pour gagner #5moreminutes !!!

Sa meilleure technique ?
Venir squatter notre lit ! Ni vu, ni connu, il sort en toute discrétion de sa chambre, avec ses doudous sous le bras, et il s'installe l'air de rien dans notre lit.
Souvent il se fait un cocon avec les oreillers et on ne le retrouve qu'au moment où nous allons nous coucher !

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez du déjà voir passer quelques photos mémorables de mon petit squatteur de lit.

Allez les filles, arrêtez de vous marrer derrière vos écrans. Et racontez-moi un peu quelles sont les techniques de sioux qu'utilisent vos enfants pour gagner #5moreminutes ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamafunky 9694 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte