Magazine Animaux

Castration, l’effrayante opération – voici notre expérience

Par Ciiko

Je vous avoue l'horrible vérité, je ne tiens plus. La castration c'est dégueulasse, c'est inhumain ? non la castration n'est pas un acte d'une ahurissante cruauté.

Soyons sérieux, ce n'est pas le sacrifice de sa virilité. Nombreux sont ceux qui croient que la castration rendra leur chien malheureux, certains vous diront que vous êtes un monstre. Faux (en tout cas pas pour ça), les chiens ne raisonnent pas comme nous, heureusement pour eux d'ailleurs... Ils n'en ont pas conscience. Au contraire même, la frustration d'être en présence d'autres femelles avec lesquelles il n'a pas le droit de procréer, est insupportable.

C'est une décision difficile à prendre, certes, controversée et stressante, certes. Elle fait beaucoup parler ! C'est en comprenant que l'on peut dédramatiser, voici donc mon expérience.

Voici notre histoire :

Le problème s'est vite posé. Dans la famille, on a une belle bande de loulous, on se voit toutes les semaines. Wally adore ces rendez-vous hebdomadaires, où il retrouve sa bande de copains pour jouer pendant des heures.

Mais il est vite devenu surexcité, il avait détecté les premières chaleurs de la petite dernière, Tara, un berger allemand de 7 mois. Pas besoin de vous faire un dessin, c'est devenu incontrôlable, il n'avait qu'une envie bien sûr.

Même en les séparant, il devenait hystérique, il aboyait, pleurait comme un fou, rien pour le calmer... Il pouvait même savoir si Tara était passée par là, avec son flair, rien à faire ! Un chien pisteur, mais pas de drogue, ou d'explosif, non, de nanas ! Super, comme compétence...

Il s'est même mis à vouloir monter les autres de la bande, dont Oural, le doyen (c'était périlleux, voir inconscient de sa part). Au quotidien, sa sexualité débordante est aussi devenue un problème, pour les balades surtout. Nous avons alors décidé de le faire castrer.

Nous appréhendions beaucoup l'opération, nous avions des préjugés comme beaucoup. Nous voulions le meilleur pour Wally. Notre choix s'est porté sur le Centre hospitalier Vétérinaire, . Cet établissement a en effet très bonne réputation, doté d'une équipe de pointe (de tarifs salés aussi, je dirais même salés-sucrés, le top du top quoi). Ils offrent des consultations spécialisées et son expérience chirurgicale n'est plus à prouver.

C'est donc chez FREGIS, Gang (non pas Gang des Barbares, ne poussons pas) chargée de retirer les précieux bijoux de famille de Wawa, que nous avons confié notre si précieux loulou,

Castration, l’effrayante opération – voici notre expérience

Nous étions un peu tendus, il faut bien le reconnaitre, juste un peu (j'ai chialé à grosses larmes, en remontant dans la voiture, l'impression d'abandonner mon Wawa, tel un monstre, revoyant son regard étonné quand il a fallu partir sans se retourner, le laissant là, seul et inquiet). Sinon plus approprié, vous partirez, comme mon copain, la boule au ventre (c'est quand même plus mesuré).

La journée à attendre fut longue... puis nous avons reçu un coup de téléphone de l'hôpital, pour nous dire que tout c'était bien passé. Arrivés pile à l'heure pour les sorties, à 19h, nous avons récupéré Wally avec une grande collerette, l'air confus, content de nous retrouver.

Le rétablissement est finalement l'étape la plus compliquée, (pour tout le monde). Le chien doit garder sa collerette pendant 2 semaines, c'est long, il ne peut pas sortir les 3 premiers jours, et surtout ça gratte !

Wally a bien toléré sa collerette, les premiers jours il s'habitue. Au début, il n'ose plus rien faire, il se cogne dans toutes les portes, murs, canapé, et autres obstacles. Puis il se met à contrôler et fini même par gérer son abat-jour, avec beaucoup d'ingéniosité.

La collerette était trop petite, malgré ses 30 cm de diamètre, il arrivait à atteindre sa cicatrice, l'angoisse ! Du coup, nuits blanches au début, pour l'empêcher toute tentative de grattouille non autorisée, avant de trouver une collerette de 35 cm.

Castration, l’effrayante opération – voici notre expérience

Les soins postopératoires :

  • Bétadine diluée à appliquer sur la cicatrice
  • comprimé Rimadyl (anti-inflammatoire) une fois par jour pendant 5 jours.

La cicatrice fait plusieurs centimètres, sur notre Berger blanc suisse en tout cas. Au bout de quelques jours elle est devenue un peu rouge, et la poche de sa testicule a enflée (pour Wally, ça faisait une belle pomme quand même), nous avons appelé son médecin vétérinaire chez FREGIS. Elle nous a rassuré, c'était normal, à surveiller.

Au bout d'une semaine, la cicatrice toute belle, a commencé à crouter. Wally ne s'étonnait plus de son entonnoir sur la tête (possible de lui enlever sous surveillance).

Dans le jardin, Wally jouait à la tractopelle récupérant la terre et le reste. Avec ses jouets, là aussi, il a rencontré quelques difficultés, impossible de tenir son joujou tout en le mordillant.

Castration, l’effrayante opération – voici notre expérience

Enfin, les deux semaines sont passées, jusqu'au rendez-vous pour enlever les points de suture. Autre avantage du CHV FREGIS, pour les chiens stressés, agités, ils ont des moyens d'endormir le chien sans anesthésie, pour retirer les fils facilement. Pas besoin pour Wally, le médecin a réussi à lui enlever les fils sans souci. maitrise du gars, impressionnante.

Désormais, il faudra faire attention à son alimentation. On nous a conseillé de garder les mêmes croquettes, par contre de diminuer les quantités de 10%, et bien sûr de surveiller son poids.

Coût de la castration chez FREGIS = 360 euros, tout compris = la collerette, l'opération, les consultations, les médicaments, le rendez-vous pour enlever les fils.

Bon vous tremblez discrètement, quand vous tendez la carte bleue (qui virera dangereusement au rouge). Je me suis fait surprendre, elle me dit " 200 euros ", donc là je suis cool, ok, puis elle ajoute " voici pour l'acompte ", " eurh " (ça me gratte la gorge) " comment ça... l'acompte ? " Bref c'était plus cher.

Voilà pour notre expérience, c'est une étape désagréable, mais largement gérable, et surtout pas si dramatique que ça, n'est ce pas ? J'espère que vous verrez les choses différemment. Si vous êtes déjà passé par là, je ne vous ai pas appris grand-chose, n'hésitez pas à me dire comment ça s'est passé pour vous et votre chien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ciiko 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines