Magazine Culture

GRANT Mira – Feed (la trilogie)

Par Livrement

Feed tome 1 Mira Grant Feed Mira Grant Feed tome 2Red Flag Mira Grant Feed tome 3
Titre : Feed (Feed, Deadline, Red flag)
Auteure : Mira Grant
Plaisir de lecture :
etoile 4 Livre à découvrir
Extrait
.
/

2014, le Jour des Morts. Le virus Kellis-Amberlee s’est propagé et pourtant les humains sont toujours présents. Ils ont dû s’adapter, et surtout sécuriser leur périmètre grâce à la technologie disponible. Georgia, son frère Shaun et son amie Buffy possèdent un site web qui fait partie des meilleures sources d’informations du pays. C’est pour cette raison qu’en 2039, Peter Ryman fait appel à eux pour couvrir sa compagne électorale présidentielle. La vérité, toujours la vérité. Le poids est parfois bien lourd. D’autant plus quand on est poursuivis par des zombies.

Notre histoire débute comme se sont terminées d’innombrables histoires ces vingt-six dernières années : avec un idiot (mon frère Shaun, en l’occurrence) qui n’a rien trouvé de mieux que de taquiner un zombie avec un bâton pour voir ce que ça fait. Comme si on ne savait pas déjà comment réagit un zombie agacé : il se retourne, il vous mord et vous devenez la créature que vous asticotiez. Ça n’a rien de surprenant. Plus depuis une bonne vingtaine d’années. Et si on veut chipoter, même à l’époque, on ne peut pas dire que ça a surpris grand monde.

)°º•. Nous sommes en 2039, et Romero n’est pas si loin de la réalité. D’ailleurs, George et Georgia sont les deux prénoms les plus portés actuellement. Shaun, Georgia et Buffy sont des blogueurs accrédités, de catégorie A. Ce sont des professionnels et alimentent leur site « Après la fin des temps ». Le titre « Feed » prend alors tout son sens, c’est le verbe ‘nourrir’ en anglais et le nom du flux d’information d’un site web.

Irwin, rédac et poète de leur état, ces trois jeunes ont une personnalité bien trempée. Parfois caricaturaux et maladroitement établis au vu des événements qui leur arrivent, ils sont intéressants au point où si on lit cette trilogie, c’est bien pour passer du temps avec eux.

Les personnages sont complémentaires, les secondaires sont aussi travaillés et la dynamique de cette équipe ne manque pas de ressources. L’auteure n’y va d’ailleurs pas de main morte avec ses protagonistes.

Je ne suis pas doué pour rester seul. C’est peut-être pour cette raison que j’ai décidé de devenir fou à la place.

Feed 01)°º•. La série se focalise sur la question de reconstruction du monde et la préservation de l’humanité. L’ambiance anxiogène est soufflée par un background travaillé.

Le virus dormant est présent dans chaque individu et s’active à la mort. Il peut également être transmis par voies sanguine et humorale mais aussi aérienne. Au fil du récit, on comprendra la naissance de ce virus et son mode opératoire (poids minimal de 30kg, par morsure ou infection, animaux touchés,…)

La peur permanente dans laquelle vit l’Humanité est alimentée par les manipulations, la paranoïa, la tension et l’attente. De nouvelles couches de complot vont être découvertes, ainsi que leurs implications. La trame est au goût ‘post 11-sept.’ où les règles liberticides nourrissent un extrémisme religieux, et le droit à la survie, celui de la possession d’armes à foison. L’éthique médicale et la place de la technologie sont au cœur de l’histoire.

D’un côté, l’axe politique va donner de nouvelles cartes dans cette zone post apocalyptique. Elle va être bordée par le poids de l’information : avec la nouvelle source importante d’information que symbolise le blogging. La recherche de la vérité et de divulgation vont être un aspect sensible : la notoriété est convertible en argent, en pouvoir et en privilèges. Cependant, j’ai trouvé que l’auteure s’appesantissait sur un seul aspect de la presse : journalistes = conspiration ; blogueurs = vérité.

Mes paroles tombèrent dans le silence qui suivit sa supplication, comme des cailloux dans un puits à souhaits, et avec aussi peu d’effet.

)°º•. Nous voici dans un récit post-infection puisque cela fait maintenant 25 ans que les zombies font partie du décor. Il n’y est pas non plus question de road trip mais bien celle de l’interrogation de la survie. On pourrait classer la série comme de l’anticipation et même de la dystopie.

La trilogie possède quelques facilités, je pense notamment à la gosse d’ultra-riches, des projets secrets du CCPM (Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies) qui n’ont jamais filtré alors que les media sont plus doués les uns que les autres et les répétitions par milliers, le coca et le café en tête ou celles faites pour rafraichir le cerveau (toujours vivant) des lecteurs qui ne liraient pas la saga d’un seul tenant.

L’appellation correcte serait, à en croire la littérature scientifique la plus récente sur le sujet, « humain souffrant du syndrome postréplication Kellis-Amberlee ». Foutaises. Si les scientifiques voulaient vraiment qu’on remplace le mot « zombie » par un synonyme plus recherché, ils auraient dû le rendre plus facile à hurler à pleins poumons, ou au moins faire en sorte qu’il forme un acronyme aisément mémorisable. Ce sont des zombies.

J’ai trouvé le tome 2 très lent car on découvre très vite ce qu’il va refermer et on attend donc le switch final. Sauf qu’avant d’y arriver, l’auteure prend son temps, se perd parfois dans ce qu’elle veut mettre en place et l’intrigue principale fait du sur-place même si les secondaires avancent. Clairement, il aurait pu avoir quelques coupes parmi ces trop grandes longueurs, quitte à ne proposer qu’un diptyque plus dense plutôt qu’une articulation bien sentie en trois tomes.
Enfin et dernier point : chacun des personnages est piqué plusieurs fois au doigt pour être testé (jusqu’à six fois selon le lieu, le tout à multiplier par le nombre de déplacements) et cela n’intrigue personne qu’ils n’aient aucun souci pour taper au clavier, manipuler des armes, attraper des objets ou ne serait-ce qu’être piqué une nouvelle fois. Oui, c’est un détail. Mais conséquent, quand on sait qu’actuellement, cela reste toujours un acte invasif (je pense aux tests pour mesurer la glycémie)

Une fois le postulat « Les US sont les sauveurs du monde » bien intégré, l’histoire renferme bon nombre d’actions, de rebondissements et d’autres surprises. Les zombies sont parfois une menace mais clairement une donnée indispensable dans ce monde. L’intrigue est prenante – même si parfois un peu trop prévisible – et le changement de narration au cours des tomes permet d’équilibrer réflexion et action. Les thématiques abordées sont séduisantes. La plume entrainante fournit une cohérence globale et des personnages qu’on prend plaisir à côtoyer.

La trilogie « Feed » de Mira Grant est un roman post-apocalyptique, 25 ans après la propagation originelle du virus. Les zombies font partie intégrante de la vie et restent un sujet épineux pour les sociétés actuelles. Shaun, Georgia et Buffy militent pour connaitre et diffuser la vérité. Quid sur l’information et l’éthique médicale, dans un contexte liberticide.

Feed 02 Feed 03

Citations (clic)

citations Feed Mira Grant

————————————————————————~*

Souvenir de lecture : Révoltez-vous, tant qu’il n’est pas trop tard.

Dans le chaudron : Vous aimez les zombies ? C’est par là.

Logo Challenge Halloween 2015zombies challenge
Voici une participation pile poil dans la thématique du challenge Halloween et aussi pour le zombies challenge.

.
.

Adalana’s Imaginary World (tome 1), Blog-O-Livre (tome 1, tome 2, tome 3), Café Powell (tome 1), Du Ljuva Frihet (tome 1), Encres & Calames (tome 1), Imaginelf (tome 1, tome 2, tome 3), La tête dans les livres (tome 1), Le dragon galactique (tome 1, tome 2, tome 3), Les lectures de Mariejuliet (tome 1), Les rats de bibliothèque (tome 1), My inner shelf (tome 1, tome 2, tome 3), Sorcelleries (tome 1), Quoi de neuf sur ma pile ? (tome 1), Un papillon dans la Lune (tome 1, tome 2, tome 3) ont réussi leur test, les lumières se sont arrêtées sur le vert (enfin, je crois).

CITRIQ

Illustrations : #01 par Dust-bite ; #02 source inconnue ; #03 par Rise up whil you can.


Classé dans:GRANT Mira Tagged: apocalypse, horreur, zombie

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Livrement 3025 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines