Magazine Beaux Arts

Les Tutini des Tiwi

Publié le 10 juin 2008 par Detoursdesmondes

Australian_mus300

Les Tiwi habitent les îles Bathurst et Melville, au Nord de la Terre d’Arnhem. Les cérémonies des Tiwi se composent essentiellement de deux cycles majeurs : les rites d’initiation du Kulama et les rites funéraires du Pukumani (Pukamani ou Pukamuni).

Tutini160
En ce qui concerne le Pukumani, les Tiwi confectionnent des paniers d'écorce qui seront brisés sur les poteaux, des bracelets et des objets décoratifs portés par les danseurs.
Ils réalisent surtout de très remarquables poteaux en bois de fer sculptés et peints.
L'art graphique est dynamique et coloré, des formes reviennent de manière récurrente :
Vatican160
fourches, ouvertures dans les poteaux.
Parfois, ils revêtent un aspect anthropomorphe.
Cette cérémonie met fin aux contraintes imposées pendant la période de deuil (tabous sexuels, alimentaires, comportementaux). L’esprit du défunt peut alors rejoindre les Ancêtres.
À la fin du Pukumani, les poteaux funéraires Tutini sont érigés sur la tombe, l'entourent. C'est un moment important : une série de danses est exécutée représentant des héros du Temps du rêve et l'expression du chagrin exacerbé.

Ci-dessous des bracelets et pendentif Tiwi :
Tiwi_canberra300

On pourra consulter Charles Pearcy Mountford, 1958, The Tiwi : their art, myth, and ceremony London, Phoenix House.

Photo 1 : Australian Museum on line.
Photo 2 : Musée du Quai Branly.
Photo 3 : Vatican Ethnological Missionary Museum.
Photo 4 : Canberra, National Museum @ Matt Kelso.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines