Magazine Beaux Arts

John constable, un maitre pour les romantiques et les impressionnistes

Publié le 10 juin 2008 par Bernard Vassor

Par Bernard vassor

f130b26e731613ecce4fed1c9af784a9.jpg

"Le monde est vaste, il n'y a pas deux jours

 qui soient semblables? ni même deux heures"

John Constable

"ADMIRABLE ET INCROYABLE "

"Ce Constable me fait un grand bien"

Delacroix au salon de 1824.

Voilà une phrase qui pourrait certainement être placée dans la bouche de n'importe quel impressionniste.  

John Constable (1776-1837) un paysagiste, fut parmi les premiers à utiliser une palette claire, et à travailler "sur le motif". C'est un de ses compatriotes un peintre "médiocre" Joseph Farington qui exhorta son ami à travailler directement d'après nature.Son influence est considérable, sur Paul Huet et Delacroix. Ses expositions ont été vues à Paris dès 1824. Charles Nodier qui a vu une exposition à Londres en 1821, déclare, admiratif : "C'est de l'eau, du ciel et de l'air". C'est Arrowsmith, un cafetier de la rue Saint-Marc qui conserve dans son échoppe des toiles de son ami, qui font l'admiration de peintres tels Diaz, Rousseau, Corot et Daubigny. C'est ce dernier, qui à Londres pendant la guerre de 1870, fera connaître à Monet celui qui l'avait le plus influencé. Pissaro réfugié lui aussi rencontra Monet à Londres et ils visitèrent ensemble les musées. Pissarro déclara dans une lettre : "Nous étions surpris surtout par les paysagistes qui étaient oplus près de nos recherches en plein air, la lumière et les effets fugitifs"*Sisley, un homme d'affaire décida de devenir peintre en découvrant des toiles de Constable et de Turner.

Sophie Monneret, L'Impressionnisme et son époque, Denoël 1979.

Constable, Le choix de Lucian Freud, galerie nationale du Grand Palais, Janvier 2003 

 A SUIVRE......


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines