Magazine Cinéma

La montagne sacrée

Par Tibo75
La montagne sacrée
Je ne connaissais Jodorowsky qu’à travers la bande dessinée (Les Méta-Barons, L’incal). Ce que j’aime dans ces BD, c’est surtout le dessin de Giminez ou Janjetov et pas vraiment les scénarios de science-fiction un peu simplistes de Jodorowsky. Je m’attendais donc à un film de science-fiction pas trop mauvais mais sans plus et peut-être un peu tordu comme par exemple « Immortel » de Bilal. Vous vous doutez que cela n’a pas été le cas puisque j’ai mis quatre étoiles à ce film.
C’est un film philosophique (on y retrouve Sartre, Nietzsche et bien sûr Freud), très ouvert et très critique de la société actuelle. Un peu comme Tarkovksi, il prône le retour aux valeurs spirituelles et l’abandon du matérialisme.
Visuellement c’est extrêmement bien fait et cela ne tombe jamais dans l’ ésotérisme et un esthétisme à deux sous d’un Aronofsky (voir ma critique sur « The fountain »). J’ai beaucoup aimé l’utilisation de l’effet Koulechov à plusieurs moments du film (couper une scène par une image ayant pour but d’expliquer, modifier l’impression des images précédentes).
J’aurais bien aimé ue Jodorowsky décrive le même type d’univers dans ses BD !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tibo75 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines