Magazine Culture

Cinéma : Le voyage d’Arlo, la critique

Publié le 27 novembre 2015 par Framboise32

le voyage d'arlo

Film d’animation américain réalisé par Peter Sohn, avec les voix de :

En VO de Raymond Ochoa, Frances MacDormand, Jeffrey Wright, Peter Sohn, Steve Zahn, A.J. Buckley, Sam Elliott, John Ratzenberger, Anna Paquin

En VF de Jean-Baptiste Charles, Olivia Bonamy, Xavier Fagnon, Eric Cantona, Guillaume Lebon, Donald Reignoux, Richard Darbois, Boris Rehlinger, Edwige Lemoine, Victor Quilichini, Jack Bright,

Synopsis : Et si la catastrophe cataclysmique qui a bouleversé la Terre et provoqué l’extinction des dinosaures n’avait jamais eu lieu ? Et si les dinosaures ne s’étaient jamais éteints, et vivaient parmi nous de nos jours ?  
Arlo, jeune Apatosaure au grand cœur, maladroit et craintif, qui va faire la rencontre et prendre sous son aile un étonnant compagnon : un petit garçon sauvage, très dégourdi, prénommé Spot.

A propos de :

Le titre original de Le voyage d’Arlo est The good Dynosaur. Le scénario est co-écrit par Meg LeFauve, Peter Sohn, Erik Benson, Kelsey Mann, Bob Peterson. Selon Bob Peterson , l’inspiration qu’il a eue pour Le Voyage d’Arlo lui est venue des dinosaures en animatronics qu’il a pu observer lorsqu’il était enfant à la Foire internationale de New York de 1964. Le réalisateur Peter Sohn qui a remplacé en cours de production Bob Peterson réalise avec Le Voyage d’Arlo son premier long métrage. Le Voyage d’Arlo est un film qui est en projet depuis 2009. Pour trouver la voix française du personnage d’Arlo, The Walt Disney Company France a lancé du 3 au 31 juillet sur Disney.fr un dispositif exceptionnel de casting. Il suffisait de télécharger un texte, de l’interpréter et de déposer la vidéo sur le site. Les finalistes devaient ensuite passer une dernière épreuve en studio d’enregistrement. C’est le jeune Jean-Baptiste Charles, 11 ans, qui a été choisi. C’est son premier exercice de doublage. Le Voyage d’Arlo est le film d’animation de Pixar comprenant le plus de plans mettant en scène de l’eau ! (125 plans pour La rivière). Inspirés par le Nord-Ouest américain, les décors du film d’animation sont uniquement extérieurs et soumis à une météo constamment changeante. Le film est sorti le 25 novembre 2015. Il est distribué par The Walt Disney Company France.

La critique :

Le voyage d’Arlo cible un jeune public, à partir de 3 ans. Dès le début, on rencontre la famille d’Arlo, son papa, sa maman, son frère le costaud et sa soeur, une famille d’apatosaures. Arlo est le plus petit et le plus peureux. Attendrissant, le petit Arlo veut gagner sa place dans la famille, laisser son empreinte comme les autres. Pour cela , il faut et il va se surpasser, Chose difficile pour le petit Arlo.

Ce film est un pur ravissement, émotion, tendresse, amour, amitié, et humour pour les plus jeunes (sans second degré pour les plus grands). Alors oui, le scénario est convenu et contient les ingrédients très souvent vus, à savoir, la différence, la perte d’un être cher, l’accomplissement de soi, et l’apprentissage de la vie.

Mais qu’importe Arlo va faire son voyage initiatique sous nos yeux attendris avec le jeune Spot, son nouvel ami, un humain à l’état sauvage sans parole, à l’instar de Arlo qui lui s’exprime correctement et intelligemment. Spot grogne, reniffle, mord, chasse et n’a peur de rien. Malgré toutes ces différences, les deux nouveaux amis vont communiquer et une belle amitié va naitre. Ils vont aussi rencontrer des vrais méchants, des vrais « gros » gentils.

Le voyage d’Arlo est un très joli film d’animation  avec tous les ingrédients pour nous attendrir. Pas aussi subtil que La Haut ou Le monde de Nemo mais cible parfaitement son public. Quant aux adultes, si ils ne s’émerveillent pas du spectacle sur écran, ils pourront toujours  s’émerveiller du spectacle dans la salle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine