Magazine Cuisine

BIBIMBAP signe gourmand d'une soirée coréenne - Atelier 750g

Par Palaisdeslys
BIBIMBAP signe gourmand d'une soirée coréenne - Atelier 750g

En début de cette année, je découvrais le pays du matin calme, autrement dit la Corée du Sud, pays de culture et de gastronomie. A travers le quotidien de mon amie Sohee, j'ai déambulé dans les rues de Séoul, Daegu, j'ai gravi le sommet de Bukhansan, méditer au temple de Haeinsa, admiré le street art au service de la préservation du quartier de Dongpirang dans la ville de Tongyeong, au sud du pays. Et j'ai mangé, dégusté, savouré, découvert des sensations en bouche jusque là inédites à mon palais.

Tout d'abord, le kimchi, ce chou fermenté mangé avec tous les plats; il accompagne le repas des coréens comme notre pain quotidien. Plusieurs autres légumes subissent la même fermentation comme le navet.

Le repas coréen se compose d'un ensemble de petits plats qu'on partage sur la table entre tous les convives. Le mot convive ici prend tout son sens et bascule très vite dans l'aspect convivial.

Le bulgogi (barbecue), le bibimpap (ce plat de riz, de légumes et de viande et qui signifie en français MELANGER), les kimpaps (ce sont les makis coréens), des soupes de pâtes à toutes les sauces pour tous les goûts, des desserts à base de farine de riz. Et pour arroser tout ça du thé (le ssanghwatang) bien sûr et des alcools locaux comme le soju (alcool de riz neutre) ou le makgeolli (un alcool à base de riz fermenté).

Alors, lorsque Sandrine de " Macaronette and cie" m'a proposée de faire partie de son équipe pour découvrir la cuisine coréenne sous forme de battle food au sein de l'atelier 750g; j'ai replongé dans ce souvenir bienheureux d'un voyage dépaysant et agréable.

Cette fois 2 équipes se sont affrontées autour de la réalisation de 3 plats typiquement coréens; chacune des équipes étant accompagnée par un chef. Dans mon équipe, la chef de cuisine coréenne, chef Juliette JU qui nous a prodigué de très bons conseils.

Les 3 plats : le Bibimbap, le Bulgogi et le Japchae (plat de nouilles).

Je me suis donc lancée dans le Bibimpap en compagnie de Julien du blog " Rêves de pâtissier" et Sandrine, notre chef de file. Je vous livre donc la recette en suivant, c'est très facile à réaliser mais il est demandé une petite rigueur dans la taille des légumes en mode Julienne.

Nos co-blogueuses Margot de " Recettes d'une chinoise" et Aude de " Les petits carnets" se sont lancées dans le Japchae et Cricri " Les petites douceurs de Cricri" avec Brigitte " Douce cuisine dans les nuages" ont réalisé un Bulgogi.

BIBIMBAP signe gourmand d'une soirée coréenne - Atelier 750g

( temps de préparation : 30 min / temps de cuisson : 15 min cumulé)

  1. Lavez le riz jusqu'à l'eau devient claire, faite cuire dans une casserole avec 600g d'eau. Portez a l'ébullition sur un feu vif et puis continuez cuire pendent 15 a 20mins sur le feu doux.
  2. Coupez les courgettes et les carottes en julienne, émincez l'oignon et les shiitakes.
  3. Dans un bol marinez la viande hachée avec tous les ingrédients pendent 20 minutes.
  4. Dans une poêle avec l'huile, faite revenir l'ail et puis ajoutez la viande hachée, la pate de piment, le sucre et l'eau, cuire pendent 5 minutes a feu doux et puis terminez avec l'huile de sésame grille.
  5. Dans une poêle avec l'huile, saute les courgettes, les carottes, l'oignon, les shiitakes et la viande hachée séparément.
  6. Servez le riz et déposez les légumes et la viande au-dessus et puis ajoutez la sauce piquante à votre gout.
  7. *** La quantité de sauce piquante utilisée dépend des gouts de chacun.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Palaisdeslys 1260 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte