Magazine Cinéma

A la vie - 2/10

Par Aelezig

z09

Un film de Jean-Jacques Zilberman (2014 - France) avec Julie Depardieu, Suzanne Clément, Johanna Ter Steege, Hippolyte Girardot, Mathias Mlekuz

Film français, yeah !!!

L'histoire : Trois jeunes femmes juives, une Française, une Hollandaise, une Canadienn, se sont soutenues pendant leur enfermement dans le camp d'Auschwitz et ont réussi à survivre. La Libération les sépare et elles ne se retrouvent que quinze ans plus tard. Elles décident de passer quelques jours de vacances ensemble et se racontent comment elles se sont reconstruites. Ou pas.

Mon avis : D'abord que je ne sais pas où classer ce film. Ce n'est pas une comédie, le sujet est quand même grave, mais il y a de nombreuses petites touches d'humour ; ce n'est pas un drame non plus, pour la même raison ; mais on ne peut pas vraiment parler de comédie dramatique non plus... ça reste assez pathos et mélo. C'est la reconstruction de trois personnes qui ont vécu un drame. M'ouais. Mais sur un ton qui oscille entre une extrême légèreté et une ambiance lourde. 

z10
 

C'est français, quoi... Ca ne sait pas sur quel pied danser, c'est plein de contradictions, d'autosatisfaction, ça se prend au sérieux, mais c'est bien barbant. Le Français est tragique. Dans le sens tragédie antique, vous voyez. Il fait du bruit, il braille, il monte sur ses grands chevaux. Mais quand on gratte, il est un peu plouc. 

Peut-être les élections qui me rendent un peu morose ce matin...

Bref. Une historiette sans grand intérêt, si ce n'est que les héroïnes sortent d'Auschwitz, ce qui nous OBLIGE à les aimer, et je n'aime guère ces méthodes. Une amitié de filles qui passent quelques jours à la mer. Hyper passionnant, quoi. Deux ou trois courtes scènes un peu touchantes.

Et puis Julie... squelette ambulant (aurait-elle donné ses kilos à son père ?). Et on se demande bien pourquoi, puisque ses copines, elles, sont normale, pour l'une, et même un peu ronde pour l'autre. Elles sortent pourtant toutes les trois du même enfer. On peut toujours dire : oui mais elle, peut-être qu'elle avait une santé plus fragile, ou bien qu'elle est du genre à ne pas grossir, ou à ne pas manger. Certes. En maillot de bain, c'est carrément pathétique... On dirait une anorexique et ça fait peur. Il n'empêche que son visage est vraiment joli ; avec sa coiffure rousse, années 60, elle m'a souvent fait penser à Deneuve ou Dorléac... N'ayant trouvé aucune info sur une volonté du réalisateur de faire maigrir son actrice, et après quelques recherches sur Google Images, il semble que la miss affiche ce poids plume depuis sa dernière grossesse.

z12
 

Le générique de fin m'a fait ricaner (je fais ma "Française") : on voit une petite vidéo des trois femmes, aujourd'hui, toujours amies, toujours complices, et sur le côté, leurs vrais noms. Il y en a une qui s'appelle Zilberman. Comme le réalisateur donc. On comprend qu'il s'agit vraisemblablement de sa maman à laquelle il a voulu rendre hommage. C'est gentil... Mais cette histoire n'est pas forcément intéressante. Elle est arrivée à des millions de gens. Pourquoi certains pensent-ils que leur petit cas personnel mérite d'être porté à l'écran ? Ca m'agace, cette prétention. Que l'on retrouve chez nos écrivains contemporains, constamment en train de se regarder le nombril. 

J'aime bien les histoires vraies, ça me touche. Mais encore faut-il qu'il s'agisse de gens exceptionnels qui vous laissent béats d'admiration et vous donnent des modèles à admirer.

Loin de vouloir minimiser la souffrance des rescapés... désolée, mais cette histoire-là est un peu chiante. Et ce n'est pas parce qu'il y a marqué Auschwitz derrière qu'on est obligé d'adorer.

z11
 

Je suis rassurée, je ne suis pas une épouvantable négationniste : les critiques, qu'on a oublié de zieuter hier soir, sont assez négatives dans l'ensemble (lisse et ennuyeux sont des mots qui reviennent souvent) et seules 100.000 personnes se sont déplacées en salle.

Et : gagné ! Il s'agit bien de la môman de Zilberman.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines