Magazine Culture

Yo La Tengo - Stuff Like That There

Publié le 07 décembre 2015 par Lamusiqueapapa @musiqueapapa
Yo La Tengo - Stuff Like That There L'autre matin, comme beaucoup de matins malheureusement, je me suis fait réveillé par des cris. Un samedi, à 6h45. J'aurais voulu être très loin, rester dans mon rêve, quelque qu'il soit, ne pas aller voir, faire comme si ce n'était pas mes enfants. J'ai pensé alors à de la musique. Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs ? Qu'elle permet l'évasion, à moindre frais ? Le dernier album de Yo La Tengo. Voilà un disque qu'un lecteur m'a recommandé par mail, je crois. Je n'ai malheureusement pas noté son nom. Mais grâce à lui, je me suis rappelé de cet album en partie composée de reprises, qu'elles soient connues comme le "I'm so Lonesome I could Cry" de Hank Williams, sans doute un des titres les plus repris au monde, inconnues (au moins en France) comme le très beau morceau d'ouverture, "My Heart's Not in It" d'une certaine Darlene McCrea ou enfin du groupe lui-même comme la formidable "Deeper Into Movies" aussi efficace en version acoustique qu'électrique.
Yo La Tengo - Stuff Like That There Car oui, ce "Stuff Like That There" est à l'image d'un de leur premier disque, le légendaire "Fakebook", une sorte de compilation des titres préférés du groupe, joués tranquillement, à la guitare sèche. Enfin sèche, chaude plutôt. Les américains n'ont pas leur pareil pour réchauffer les coeurs, les voix se font caressantes, les mélodies boisées enveloppantes. Leur version du célèbre "Friday I'm in Love" des Cure est par exemple un modèle du genre. Bien sûr, on pourra mégoter et dire que sur la longueur, on finit par s'ennuyer un peu. Pourtant, le temps d'un disque, j'ai pu prendre mon petit-déjeuner au calme. C'est déjà énorme, croyez-moi. 
Clip de "Friday I'm In Love" :
"Automatic Doom" :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lamusiqueapapa 3864 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines