Magazine Culture

Cinéma : Crazy Amy, la critique

Publié le 08 décembre 2015 par Framboise32

crazy amy

Comédie américaine de Judd Apatow avec Amy Schumer, Bill Hader, Brie Larson, Colin Quinn, John Cena, Vanessa Bayer, Mike Birbiglia, Ezra Miller, Dave Hanson, Lebron James, Tilda Swinton, Carla Oudin, Josh Segarra, Robert E. Torres, Ryan Farrell,

Synopsis : Depuis sa plus tendre enfance, le père d’Amy n’a eu de cesse de lui répéter qu’il n’est pas réaliste d’être monogame. Devenue journaliste, Amy vit selon ce crédo – appréciant sa vie de jeune femme libre et désinhibée loin des relations amoureuses, qu’elle considère étouffantes et ennuyeuses ; mais en réalité, elle s’est un peu enlisée dans la routine. Quand elle se retrouve à craquer pour le sujet de son nouvel article, un brillant et charmant médecin du sport nommé Aaron Conners, Amy commence à se demander si les autres adultes, y compris ce type qui semble vraiment l’apprécier, n’auraient pas quelque chose à lui apprendre

A propos de :

Crazy Amy est le premier film que Judd Apatow se contente de réaliser sans être l’auteur du scénario. Le scénario de Crazy Amy (en VO Trainwreck) est de Amy Schumer. Amy Schumer y tient le rôle principal. Judd Apatow l’a contactée après l’avoir vu dans une interview dans le Howard Stern show. Le casting est grandement composé d’acteurs et actrices issus du stand-up. La star de la NBA LeBron James interprète le meilleur ami d’Aaron. Le tournage a eu lieu à New York de mai à fin juillet 2014.Le budget de Crazy Amy est estimé à 35 millions de dollars, ce qui en fait le deuxième film le plus cher de Judd Apatow.  Crazy Amy , sorti aux USA le 17 juillet, a rapporté plus de 100 millions de dollars aux Etats-Unis . Le film est sorti le 18 novembre 2015. Il est distribué par Universal Pictures International France

La critique :

Amy est une jeune femme aux amants multiples incapable de s’engager. Son père lui inculque depuis sa plus jeune enfance que la monogamie n’est pas raisonnable. Alors multiplier les rencontres sans lendemain fait partie de son quotidien.  Sa rencontre avec le docteur Conners va remettre en question ses convictions et son mode de vie.

Le film aborde des sujets graves et n’utilise aucun filtre. Les choses sont dites et montrées. La jeune trentenaire est attachante et se bat contre son éducation. Le film est écrit et joué par l’humoriste Amy Schumer qui avait déjà joué le personnage dans un one woman show mais son personnage dans le film est plus étoffé. La jeune femme peut être vulgaire, « cash », mais on sent de la souffrance dans le personnage et c’est ce qui touche. La comédie est réalisée par Judd Apatow. Le réalisateur a poussé la jeune femme vers cette vulnérabilité. Il y a une certaine franchise qui se dégage du film. La relation qui nait entre la jeune femme et le médecin se déroule sous nos yeux. Le couple essaie de se construire malgré les blessures de chacun. Cela se joue sur pratiquement toute la durée du film et c’est en cela que c’est intéressant. Les personnages se dévoilent et on voit apparaitre le coté grave d’Amy. Elle semble faire tout pour que la relation ne dure pas. Mettant sans cesse , le couple « en danger », les questions terribles du genre « Pourquoi tu m’aimes ? » font apparaitre la fragilité du personnage qui semble tellement léger et détaché dans le premier tiers du film. Je m’attendais à une comédie légère, la surprise a été agréable.

Amy Schumer est naturelle, jolie, attachante.

Crazy Amy est une comédie romantique mais pas que. Vulgaire, caustique, trash, franche  et drôle


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine