Magazine Culture

Chronique Théâtre : Et pendant ce temps Simone Veille

Publié le 08 décembre 2015 par Lemediateaseur @Lemediateaseur

Tout en humour, l’évolution en France des années 50 à nos jours de la condition féminine se met en scène actuellement au Studio Hébertot dans la pièce Et pendant de ce temps Simone Veille.

Sur un texte de Trinidad, quatre générations de femmes se succèdent dans ce voyage qui s’étend de la lutte pour l’avortement à la procréation assistée.

Ces trois femmes au destin différent ont toutefois un point commun, elles ont travaillé pendant la guerre et ont gardé la nostalgie d’une indépendance « éphémère » devenue après le retour des hommes : « effet mère ». Car dans leur quotidien des années 50, elles sont cantonnées dans leur rôle de femme au foyer avec pour seule consolation l’arrivée de l’électroménager. Sauront-elles transmettre à leur descendance ce goût de liberté ?

Au travers de scènes de la vie quotidienne, ces douze femmes nous entrainent dans leur intimité et leur touchante imperfection. C’est un voyage dans le temps ponctué par les interventions d’une Simone qui veille pour rappeler les dates importantes qui ont jalonné cette évolution qui s’est faite à force de combats, de désirs, de doutes et surtout dans la quête d’une égalité hommes / femmes.

Sur une mise en scène rythmée de Gil Galliot, ce quatuor féminin Trinidad, Fabienne Chaudat, Agnès Bove et Serena Reinaldi revisitent avec entrain, humour et sans tabou l’évolution de la condition féminine.

Dates clés, chansons et jingles pub revisités, l’histoire se conte avec conviction et ironie. Même si parfois le langage en devient osé, le ton n’en reste pas moins enjoué et le propos riche de nombreuses réflexions.

et-pendant-ce-temps-affiche

Et pendant ce temps Simone Veille, Studio Hébertot, jusqu’au 10 janvier 2016, du mardi au samedi 21h, Le dimanche à 15h.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine