Magazine Culture

Cinéma : Joy, Avt Première

Publié le 18 décembre 2015 par Framboise32

joy

Film- biopic américain de David O. Russell  avec Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Robert De Niro, Edgar Ramirez, Dascha Polenco, Elisabeth Rhöm, Virginia Madsen,  Isabella Rossellini, Madison Wolfe, Donna Mills, Diane Ladd, Drena De Niro, Jimmy Jean-Louis, John Enos III, Allie Marshall 

Synopsis : Inspiré d’une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d’une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. 

Les infos :

David O’Russell a écrit le scénario avec Annie Mumolo. Joy est le 9è long métrage du réalisateur. Joy est inspiré du difficile parcours de Joy Mangano, mère de famille divorcée qui invente le « Miracle Mop », une serpillère révolutionnaire. David O’Russell  y retrouve Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Robert De Niro. Le tournage s’est déroulé dans l’état du Massachusetts, dans la ville de Haverhill et celle de Boston, de février à avril 2015. Le film sort le 30 décembre 2015. Il est distribué par Twentieth Century Fox France. La bande annonce et les extraits, ici, ici et la

La critique :

Le film raconte l’histoire de Joy Mangano. Joy est une jeune femme divorcée, mère de deux enfants. Elle accueille sous son toit sa mère, son ex mari, et son père (divorcé de sa mère). Les conflits, le manque d’argent, et les ennuis sont son quotidien. La famille est envahissante, bruyante. Joy a des rêves. Elle veut sortir de sa médiocre vie. Jusqu’au jour ou elle a une idée pour son avenir professionnel et personnel. Le réalisateur a choisi de raconter la vie de cette femme depuis ses 10 ans et jusqu’à ses 40 ans. Un biopic qui, à priori, ne présente pas un intérêt fantastique. Joy est à l’origine d’une invention,  une serpillière révolutionnaire. Mais Joy est une femme courageuse, inventive et forte.

Le rôle a été confié à Jennifer Lawrence. L’actrice porte le film. Elle est magnifique, naturelle et semble aborder le personnage avec une grande facilité. Elle capte l’attention. Heureusement, car le film est inégal. La première partie, en début de film, est plutôt rythmée, ensuite vient un moment plutôt ennuyeux et la dernière partie en fin de film est baclée. Il manque une étincelle pour que cela soit un très bon film. David O Russell nous a habitué à mieux. Peut être que se contenter de la période de vie de Joy pendant le développement de son invention aurait suffi. Pourquoi vouloir en parler sur cette longue période au risque de s’éparpiller. Et puis, le réalisateur aborde plein de sujets, trop, il s’attarde sur les personnages autour de la femme qui lui a inspirée le biopic. La vie de famille,  les souvenirs d’enfance  de Joy et sa carrière, trop de sujets qui effacent cette idée de biopic et une vraie mise en valeur de Joy Mangano. On est, en fait devant une comédie, un divertissement.

Jennifer Lawrence est entourée d’un casting de qualité, Bradley Cooper, Robert de Niro, Edgar Ramirez….. Aucun ne se distingue ils font le « job »

Joy est une comédie agréable à suivre. Jennifer Lawrence est très bien, et  nous fait oublier très facilement Katniss…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine