Magazine Culture

DABOS Christelle – La passe-miroir ~ Les disparus du Clairdelune, tome 2

Par Livrement

Les disparus du Clairdelune Christelle Dabos La passe-miroir tome 2Titre : Les disparus du Clairdelune (La passe-miroir, tome 2)
Auteur : Christelle Dabos
Plaisir de lectureetoile 4 Livre fantas… tique
Tome 1

Ophélie est toujours dans l’attente du mariage qui scellera définitivement son destin à celui de Thorn. Elle est tout fraichement promue vice-conteuse par Farouk, l’esprit de famille de l’arche du Pôle. Les intrigues à la Cour de la Citacielle s’intensifient : plusieurs brusques disparitions ont lieu.

Si la Citacielle donnait l’illusion de l’immobilité, telle une ruche architecturale suspendue au milieu des nuages, elle était en réalité en mouvement continuel. Moitié poussée par les vents, moitié propulsée par des milliers d’hélices, elle se déplaçait de façon le plus souvent aléatoire.

Les disparus du Clairdelune - Farouk par Kira Mizuno)°º•. Ophélie est une héroïne exaspérée par son futur mari. Elle est prise au piège à vouloir trop attirer l’attention, c’est le regard de Farouk lui-même qui se pose sur elle.

Selon les émotions transmises par cet esprit de famille, elle est tour à tour ridiculisée, adorée et détestée par la cour entière. Elle reçoit une missive menaçante, signalant que « Dieu ne veut pas d’elle ».

Les clans sont marqués par leur passé : dans un environnement complexe, nous visualisons les trajectoires individuelles des personnages. Ils montrent d’ailleurs une autre face du miroir.

L’auteur les rend crédibles, non figés et même vivants.

Christelle Dabos possède une réelle force à me projeter dans son univers : elle a une plume très imagée. Ma lecture prend des accents de « Le Voyage de Chihiro » par les Studios Ghibli : Hildegarde a pour moi, des allures de Yubaba ; Farouk a des similitudes physiques avec Halu sous sa forme de dragon. Les scènes qui s’imposent à moi, sous les paupières, c’est du grand art.

Farouk souleva la voilette de dentelle pour examiner son visage avec un parfait sans-gêne. Tandis qu’il la dévisageait longuement, attentivement, Ophélie lutta de toutes ses forces pour ne pas prendre ses jambes à son cou. La puissance mentale de Farouk lui brouillait la vue, lui déchirait la tête, la submergeait corps et âme.

)°º•. « Les Disparus du Clairedelune » se lit très vite, autant que le premier tome que j’ai découvert en fin d’année dernière. J’avais peur que ce second volume s’essouffle ; une de mes grands peurs – et réelles déceptions – sur les trilogies. Le tome 2 est une suite directe de « Les fiancés de l’Hiver » ; il serait même question d’une tétralogie (source).

L’univers est aussi riche que solidement construit : c’est un vrai plaisir de s’y balader. Tout semble avoir été pensé : ce récit aux nombreuses ramifications amène une intrigue captivante.

Même si j’ai trouvé qu’il y avait un enchainement très rapide au moment où Ophélie devient Grande Liseuse familiale – et que le chevalier doit venir lui prêter main forte – l’enquête redistribue les cartes. Christelle Dabos laisse certains mystères s’épaissir.

Les intrigues secondaires sont bien plus profondes que les racontars de la cour qu’on supposait superficiels dans le premier tome. Cette société est faite de complots, de trahisons et d’illusions. Vengeances et secrets cachent encore des objectifs que nous révèlera sans doute le troisième volet. Même si la fin semble un peu s’emballer, le suspense à chaque fin de chapitre donne irrémédiablement envie de se plonger dans le suivant.

« Les Disparus du Clairdelune » de Christelle Dabos est de la même force que le premier volet de La passe-miroir. Son écriture nous entraine dans un univers aussi imagé que somptueux. Vous serez servis si vous aimez les univers travaillés où l’intrigue principale semble avoir été tissée dans sa globalité et où les secondaires viennent y mêler leurs fils. Une saga de fantasy captivante !

extraits Les disparus du Clairdelune Christelle Dabos La passe-miroir tome 2

————————————————————————~*

Souvenir de lecture : L’adjectif « épastrouillant »

Book en stock (Dup), La tête dans les livres, Le brocoli de Merlin (Valentine Pumpkins), Le chat du Cheshire, Les lectures de Bouch’, Les petites madeleines (Faelys), Sur mes brizées ont aussi réussi à mettre la main sur des sabliers.

Illustration : Farouk par Kira Mizuno.


Classé dans:DABOS Christelle Tagged: apocalypse, fantasy, livre jeunesse, steampunk, young adult

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livrement 3025 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines