Magazine Cinéma

Faites-vous offrir l'album d'Adele pour Noël !

Par Lewis_ @LewisCritique

635815652322249378-XXX-ADELE-25-COVER-4000-141015-DCB-77076300

C’était il y a un mois que le tant attendu album d’Adele, 25, débarquait dans les bacs, un mois même après que la chanteuse ait frappé la planète avec son fameux tube Hello, qui a fait l’objet d’un véritable buzz, notamment sur Internet. À l’image de la première chanson extraite de cet album convoité, ce dernier disque est de grande qualité, et ne déçoit sous aucun prétexte. Adele nous a rapidement prouvé que l’attente autour de cet album valait le coup, tant elle nous est revenue avec ce délicieux 25 ! 

Tout d’abord, autant vous dire que les moqueries quant aux tendances dépressives de la musique d’Adele sont tout de même un chouia fondées. Bref. Une manière pseudo-comique de vous dire que vous n’allez pas sauter au plafond, débordant de joie en écoutant 25. J’ai moi-même d’ailleurs, déjà fait les frais du phénomène, ayant eu la « bonne idée » d’écouter l’album un jour de pluie, bien gris, échoué dans mon lit… Bref. Assez dérivé ! 

Sans titre-1

À gauche, Adele pose pour Rolling Stone en novembre dernier. À droite, la chanteuse dans le clip de Hello.

Que vaut donc ce fameux disque ? Et bien il s’ouvre tout d’abord et sans surprises sur Hello qu’on ne présente plus, chanson à la fois maussade et envolée, que je n’ai d’ailleurs pas plus apprécié que ça au début, et à vrai dire c’est son clip réalisé par Xavier Dolan qui me l’a vraiment fait aimer. Cependant je persiste à ne pas compter ce morceau parmi les plus émouvants de la diva britannique, même si j’affectionne la fougue qui s’en dégage. On retrouve une certaine fougue donc, plus urbaine cette fois sur des morceaux qui s’enchaînent à Hello, comme Send My Love (To Your New Lover) ou Sweetest Devotion qui clôture le disque – deux chansons qui prouvent que vous n’aurez pas nécessairement à foncer chez la psy après votre écoute de 25. On retrouve la Adele sentimentale, et rapidement, sur I Miss You entre autres qui figure en troisième piste, une ballade nocturne et percutante. Le morceau qui la succède, d’ailleurs sorti en single est When We Were Young, et c’est pour moi, le coup de cœur de cet album. Dès que j’écoute 25, il m’arrive de zapper certains titres pour arriver directement sur celui-ci, puis de le jouer plusieurs fois d’affilée. When We Were Young est probablement la chanson la plus belle qu’il m’ait été donné d’entendre de la part de la miss, et figure sûrement dans mon Top de l’artiste, et ce sûrement devant Turning Tables du précédent opus, 21. Je ne sais pas ce qui lui a inspiré cette chanson, mais le rendu est tellement poignant, qu’il me prend aux tripes à chaque écoute. Dans cette veine, et dans la liste des chansons frissonnantes de l’album, on peut aussi compter Million Years Ago, sur laquelle il faudra impérativement prévoir le paquet de mouchoirs et le verre de pinard – désolé ! -, idem pour All I Ask, deux titres que je peux en effet compter parmi les meilleures réussites, les perles, de ce 25. Je peux aussi mentionner la plus sombre Love in the Dark, de nouveau, une chanson saisissante et chavirante. Plus tôt dans l’album et pour succéder à When We Were Young, Adele rejoue dans une moindre mesure la recette de son Hello, en mêlant le maussade à la fougue, même idée sur River Lea, beaucoup plus urbaine cependant – les instruments rappellent une ambiance à la Lana Del Rey dans certaines intonations. Pour finir sur une touche plus enjouée, on peut pour finir aborder Water Under the Bridge, coup de cœur de plus apporté par ce disque, avec cette chanson un tantinet agitante, puisqu’elle vous fera taper du pied au rythme de ses beats, le tout sur un ton très envolé.

1401x788-adele-press-new-2015

Avec 25, Adele aura su nous faire languir et pour la bonne cause, en revenant avec un album calibré pour plaire et pour s’attirer le succès qu’il mérite. Bravo Adele ! Et de votre côté, faites-vous offrir 25 pour Noël ! ! !

Lewis 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lewis_ 183 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines