Magazine Culture

Les mots d'amour, par la Compagnie Zambra

Publié le 21 décembre 2015 par Onarretetout

12322387_1711346045747907_6819298624058700131_o

Elle est née, pas très loin de là, il y a tout juste cent ans ce soir-là. Nous sommes venus pour cet anniversaire au Théâtre de Ménilmontant. Nous nous étions donné rendez-vous à la station Père-Lachaise. C’est dans ce cimetière parisien qu’elle est enterrée, la môme Piaf. Et c’est depuis la mort qu’elle nous revient sous les traits de Sophie Le Corre. La voix d’Edith Piaf, qui nous a accueillis comme des amis, chante encore, chante l’amour, la passion, cette vie courte mais bien remplie, et qui déborde au-delà de la mort. Car Piaf, c’est un peu de nous, des histoires d’amour, des histoires du peuple, une générosité, porte toujours ouverte, une petite bonne femme, élevée comme d’autres à cette époque par les grands-mères, la première était d’origine kabyle (et comme résonne alors ce vers : « je me ferai teindre en blonde si tu me le demandais » !) et la seconde tenait un bordel (et bien sûr, la voix se casse quand elle chante « arrêtez la musique »). Et, dans ce spectacle, sur cette scène, on a le sentiment que Piaf est bien présente : Sophie Le Corre lui donne sa silhouette, dans sa robe noire, une intonation particulière, et la voix monte et les mots d’amour nous atteignent vivants. Étonnamment, point n’est besoin de chanter en espagnol pour que le rythme du flamenco frappe des mains, frappe des pieds : la danse et la chanson ici ont en commun la passion. Certains appellent ça le duende. Flamenco, danse contemporaine, mime, claquettes, hip-hop se sont donné rendez-vous pour ce bal de la vie. « Il y a bal dans ma rue », chantait Édith Piaf.

J’ai vu ce spectacle le 19 décembre, au Théâtre de Ménilmontant. Créé d’abord à la MJC-Centre social de Chilly-Mazarin, dans une première version, ce spectacle a été retravaillé avec un effectif resserré, il a bénéficié d’un soutien via KisskissBankbank qui a permis les représentations de ce week-end. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine