Magazine

"Star Wars - the force awakens" de J.J. Abrams

Publié le 19 décembre 2015 par Paulo Lobo
Cet après-midi : plongeon nostalgique dans le cinéma de jeunesse, dans les salles pleines à rebord et dans le monde des étoiles. On a vu, comme tout le monde, "Star Wars - le retour de la force". On a fait la file pour acheter les tickets. On a pris place dans nos fauteuils, avec plein de gens tout autour de nous. On a ouvert grand les yeux et on est parti tous ensemble vers une galaxie lointaine.Voulez-vous que je vous dise ? On a passé un excellent moment d'évasion, de distraction, de rêverie.Dans son approche, JJ Abrams a visé la fraîcheur, l'action et le rythme. Pas un moment d'ennui au cours des plus de deux heures de projection. Scénario sympa qui se glisse habilement et sans faire de chichi dans la structure globale de la saga. On retrouve toute la fougue juvénile et naïve de l'original de 1977. Quelques personnages nouveaux sont introduits, notamment une jeune héroïne épatante, Rey, interprété avec classe par Daisy Ridley, et un stormtrooper noir, Finn (John Boyega), cool et attachant. Mais le plus grand atout du film, c'est le bonheur de retrouver un émouvant Han Solo-Harrison Ford, bien vieilli, mais toujours aussi humain, impétueux et roublard. Ses retrouvailles avec la Princesse Leia-Carrie Fischer nous offrent un très beau moment de cinéma.Le film est plein d'agilité, d'élégance, drôle, constamment dans le mouvement, dans l'enchaînement des péripéties, faisant passer les effets spéciaux à l'arrière-plan. Il m'a fait penser assez souvent à l'énergie du dernier Mad Max, de George Miller, mais en nettement plus feuilletonesque.Pas d'ironie, pas de moquerie, pas de complexification du récit, tout est vivacité, pétulance et sincérité dans la mise en scène d'Abrams. Il croit et nous fait croire aux grandes histoires d'aventures, à la féerie du grand écran et à la puissance de l'imagination. Il y a une scène - je ne vous dirai pas laquelle, ce serait vous révéler un passage clé du film - qui m'a beacoup, beaucoup touché. Rien que pour cette fulgurance de quelques secondes, je vous recommanderais avec enthousiasme ce 7e opus de la guerre des étoiles. On attend maintenant avec impatience la suite!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 1390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte