Magazine Culture

Bob Dylan-Down In The Groove-1988

Publié le 20 décembre 2015 par Numfar
Bob Dylan-Down In The Groove-1988

La carrière de Dylan prend une mauvaise tournure dans la deuxième moitié des années 80, et le Zim va chercher de l'aide vers les anciens Clash, le Grateful Dead ainsi que Mark Knopfler.

Tout ceci ne l'empêchera pas de sombrer avec son album suivant, publié en mai 1988: "Down In The Groove" (#61 US-#32 UK). Aucun crédit quand au producteur,  à part "Death is not the end" produit par Bob Dylan & Mark Knopfler, mais tout laisse à penser que Dylan s'est encore produit lui-même.

Let's stick together (Wilbert Harrison)

When did you leave heaven? (W.Bullock-R.Whiting)

Sally Sue Brown (Alexander-Montgomery-Stafford)

Death is not the end (Bob Dylan)

Had a dream about you baby (Bob Dylan)

Ugliest girl in the world (B.Dylan-R.Hunter)

Silvio (B.Dylan-R.Hunter)

Ninety miles an hour (H.Blair-D.Robertson)

Shenandoah (trad.)

Rank strangers to me (A.Brumley)

Musiciens:

Guitares: Bob Dylan, Eric Clapton, Steve Jones (ex-The Clash), Danny Kortchmar, Mark Knopfler

Claviers: Bob Dylan, Alan Clark, Mitchell Froom, Beau Hill, Madelyn Quebec, Stephen Shelton

Basses: Nathan East, Randy Jackson, Larry Klein, Robbie Shakespeare, Paul Simonon, Kip Winger, Ronnie Wood

Batteries et percussions: Michael Baird, Sly Dunbar, Steve Jordan, Stephen Shelton, Henry Spinetti

Encore un joyeux fourre-tout, dans la lignée de l'album précédent avec de bonnes choses ("Death is not the end" qui nous ramène à ses albums religieux, un poil somnifère quand même ou "Had a dream about you baby" qui m'a un peu réveillé) mais donnant malheureusement l'impression que Dylan n'en a plus grand chose à foutre.

"Knocked Out Loaded" avait été son plus mauvais score depuis le tout premier en 1962, "Down In The Groove" sera encore moins populaire.

Encore une fois, les journaux spécialisés enterrent le Bob un peu prématurément...

Pourtant...

En octobre de la même année, à la surprise générale, un groupe de has been (Bob Dylan, Tom Petty, George Harrison, Jeff Lynne et Roy Orbison) font un carton sous l'appellation "Traveling Wilburys" et un album exceptionnel "Volume One".

Dans ce disque fabuleux débordant d'humour, Dylan n'hésite pas à se moquer de son propre style avec "Tweeter & The Monkey Man".

Pour plus d'infos sur "The Traveling Wilburys Volume One", voir le dossier "Beatles".

Ce succès soudain va déclencher une nouvelle ère dorée pour Dylan qui va choisir Daniel Lanois et les musiciens de la Nouvelle Orleans pour son prochain album.

© Pascal Schlaefli

Coooooold Urba City Winter

20 December 2015

Du même auteur:

Serial Angel Vol.1: Anastase & Perfidule (2014)

The Blacksouls (2015)

Serial Angel Vol.2: Runaway Suzi (à paraître)

Serialangel.centerblog.net

Partager : J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte