Magazine Cuisine

Kouglof aux pralines

Par Dey
Chaque région possède ses spécialités. Je ne suis pas de l'Est, au contraire je vis à l'opposé mais je vais finir par devenir une "fille de l'est" via la nourriture ;-) Après mes brédele, j'avais envie d'une belle et grosse brioche! J'ai opté pour un kouglof d'après la recette de Marie-Claire mais en remplaçant les raisins au rhum par des pralines... par pure gourmandise! J'ai aussi réalisé la première levée au frais une nuit, plus facile pour le déguster au goûter ;-)
Kouglof aux pralines
Pour 1 gros kouglof (23 cm) : 500 g de farine, 18 g de levure fraîche de boulanger, 15 cl de lait, 10 g de sel, 70 g de sucre, 150 g d’œufs (soit 3 œufs moyens), 175 g de beurre à température ambiante, une dizaine de pralines
  • Verser la farine dans le bol d'un robot. Creuser un puits au centre et y émietter la levure, la délayer avec la moitié de lait tiède, recouvrir de farine et laisser reposer 1h (ou plus). Le dessus doit être craquelé.
  • Ajouter le reste du lait, le sel, le sucre et les œufs battus. Pétrir une dizaines de minutes jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Ajouter ensuite le beurre mou petit à petit. Il doit être totalement incorporé. La pâte est assez liquide ce n'est pas grave, le repos au frais va la raffermir
  • Concasser les pralines et les ajouter à la pâte. 
  • Couvrir d'un torchon humide et laisser reposer une nuit au frais.
  • Le lendemain, enlever la pâte du bol, dégazer et répartir la pâte dans le moule à kouglof bien beurré. Laisser lever 2 à 3 h, la pâte doit arriver au bord du moule.
  • Cuire 1h dans un four préchauffer à 180°C. Laisser reposer 5 min avant de démouler. Il doit se démouler sans difficulté.
  • Découper de belles tranches avec un chocolat chaud, un thé ou un café ;-)

Kouglof aux pralines
Une croûte bien dorée et une mie moelleuse... hum!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dey 2578 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte