Magazine Bd

Chronique Entre Terre et Mer (Pascal Bresson et Erwan Le Saëc) - Soleil

Par Bande Dessinée Info

Les éditions Soleil, ce n’est pas uniquement des trolls et un univers de Troy élargit, c’est aussi une large gamme éditoriale allant du polar au roman graphique. Et aujourd’hui, c’est sur une série éditée dans le label Soleil Celtic dans leur collection Contes de Bretagne. Cependant pour cette chronique, pas d’elfes, de korrigans ou de récit fantastique.

JPEG - 197.9 ko
Entre Terre et Mer T1 : Le Grand banc - Extrait (Pascal Bresson et Erwan Le Saëc) - Soleil

La série Entre terre et mer est scénarisée par Pascal Bresson et dessiné par Erwan Le Saëc, elle est adaptée d’un roman éponyme d’Hervé Baslé, oeuvre qu’il à lui même transposée pour France 2 sous forme de téléfilms ayant eu un grand succès dans les années 90.

L’histoire en deux mots : Nous sommes en 1920, nous allons suivre suivre le parcours de Pierre Abgrall qui va quitter sa campagne pour rejoindre la côte malouine après le décès de sa mère. Là-bas, il va travailler pour la femme du capitaine de la Charmeuse, l’un des nombreux bateaux allant pécher la morue en Atlantique Nord. Il va y tomber doublement amoureux. De la mer, tout d’abord, qu’il ne connaissait pas, puis de Marie, une jolie lavandière du village qui vient de perdre son promis lors de la précédente expédition. Pierre, de plus en plus fasciné par la mer, décide de s’enrôler sur la Charmeuse où il va vivre une aventure humaine formidable.

Le scénario est redoutable. On y suit à la fois avec intérêt et appréhension son odyssée. Nous y découvrons le quotidien de ces forçats de la mer, bravant les éléments et vivant des drames terribles lors de chaque expédition. L’histoire est formidablement bien rythmée, relatant avec exactitude l’exaltation avant le départ, les conditions de vie durant la traversée, mais aussi le calme et la sérénité du temps passé à terre.

Le dessin quant à lui, sert à merveille l’histoire, collant parfaitement à l’ambiance du récit. Ce graphisme juste est renforcé par une mise en couleur superbe avec des tons pastels correspondant à l’atmosphère. Néanmoins, à mon sens, le dessin manque de justesse par moment, certaine cases méritant un peu plus de détails. Mais cela est très peu présent dans les trois tomes de la série.

Une série en trois tomes à découvrir, pour vivre cette épopée incroyable. Et par cette lecture apprendre à connaitre le destins de ces hommes et le ressenti de leurs femmes à terre qui oscillent entre angoisse et espoir.

Chronique Bob Dylan (Pablo) - BDMusic Je suis une sorcière T4 : Pandaemonia (Jean-Marie Arnon) – Inanna Chronique Dinosaur Bop T5 : Notre Dame de la Taïga (Jean-Marie Arnon) - Inanna Chronique Les Tuniques Bleues T59 : Les quatre évangélistes (Raoul Cauvin et Willy Lambil) – Dupuis Chronique Astérix, les bagarres, le pop-up ! - Le Chêne Jouer en ligne avec les héros Marvel Le zizi sexuel de Zep à la Cité des Sciences (reportage photo) Les actionnaires de Marvel ont approuvé son rachat par Disney Fresques BD à Bruxelles Japan Expo 2015 : Un nouveau record de fréquentation La vie d’Adèle récompensée !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bande Dessinée Info 11755 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines