Magazine Culture

15 secondes de gloire : Lana Kei

Publié le 20 décembre 2015 par Urbansoul @urbansoulmag

For the ENGLISH version, click RIGHT HERE.

Je suis de retour avec ma nouvelle rubrique 15 secondes de gloire, quart d’heure de célébrité réduit par la magie d’Instagram. Tous les mois, je mettrai en avant un talentueux anonyme du réseau social en vous permettant de le découvrir grâce à une petite fiche ainsi que mon mini-clip coup de coeur (et comme j’ai toujours du mal à faire le tri, je vous ajoute même deux petits liens supplémentaires en bonus). Attention : j’ai beau proposer 15 secondes de gloire à ces utilisateurs, ce sont des années de succès que je leur prédis et leur souhaite à travers cette rubrique ! Sans plus attendre, je vous invite donc à faire connaissance avec Lana Kei. Tout est si solaire chez elle : son nom, son sourire, sa ville (aloha d’Honolulu !) mais surtout, sa voix. Quelle chaleur ! Vous arrivez à croire qu’elle n’a que 15 ans, vous ? Pour tout vous dire, je n’ai découvert son âge qu’après l’avoir contactée la semaine dernière. J’étais stupéfaite. Elle marque également des points en partageant sa passion avec sa jolie famille… mais je déplore la suppression parfois aléatoire de ses instacovers pourtant toutes excellentes. Que voulez-vous, le soleil n’est jamais là bien longtemps, pas vrai ? Pas sûr qu’on l’apprécierait autant s’il était dans le coin en permanence. Mais j’espère que Lana continuera des années encore à  briller en ligne, et éventuellement un jour à la radio et sur les scènes du monde entier, avec un peu de chance !

t si vous pensez vous aussi pouvoir me faire vibrer, envoyez-moi votre lien à alison@urbansoul.be ou @urbansoulmag sur Twitter (et au passage, suivons-nous sur Instagram, non ?).

____

Nom d’artiste : Lana Kei
Âge : 15 ans
Ville : Honolulu, Hawaï
Je suis une : chanteuse/auteure.
Instruments : Je joue de la guitare et un peu de piano.
Je suis tombée amoureuse de la musique quand… : Eh bien, je viens d’une famille de musiciens donc je suppose que l’on peut dire que j’ai toujours baigné là-dedans. Chaque membre de ma famille chante/joue/aime un style de musique particulier, donc j’ai toujours été exposée à beaucoup de genres différents et j’adore ça. La musique a toujours été mise en avant dans ma famille ; ce n’était donc pas bien compliqué d’en tomber amoureuse.
Je chante parce que… : cela m’apporte un sentiment de liberté ou un grand soulagement en cas de stress. C’est mon tout, j’ai l’impression d’être née pour ça, tout simplement. C’est ma passion.
Ma bête noire musicale : Mmh… je ne dirais pas vraiment que j’ai des bêtes noires mais s’il fallait en trouver une, ce serait probablement ces gens qui chantent en duo ou en groupe et qui ne savent pas harmoniser ensemble ! Haha, je sais, c’est plutôt terrible. Ça ou le manque de rythme, un tempo inconsistant. Ça me rend assez dingue.
La chanson qui me représente le mieux : En fait, je ne sais pas trop alors je vais opter pour les deux titres qui me prennent vraiment aux tripes quand je suis un peu bouleversée ou super heureuse : Who You Are de Jessie J ou Better When I’m Dancing de Meghan Trainor, haha!
3 mots pour décrire ma propre musique : unique, onirique et heureuse.
Ma collaboration de rêve : Oh Jessie J ! Sans l’ombre d’un doute. Ou alors Tori Kelly.
Projet(s) à venir : Je planche sur quelques singles, mais rien de bien précis, malheureusement.
Où me trouver :  Instagram ● Facebook

LA démo

DÉMO #2     DÉMO #3


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines