Magazine Culture

Bob Dylan-Under The Red Sky-1990

Publié le 29 décembre 2015 par Numfar
Bob Dylan-Under The Red Sky-1990

Alors qu'entre 1988 et 1989 sont sortis deux albums majeurs (le premier Traveling Wilburys et "Oh Mercy"), et que le second Wilburys est dans les cartons, Dylan fait peut-être l'erreur de précipiter les choses avec déjà, un nouvel album: "Under The Red Sky" (#38 US-#13 UK), publié en octobre 1990 et produit par Don & David Was.

Wiggle wiggle

Under the red sky

Unbelievable

Born in time

TV talkin' song

10'000 men

2X2

God knows

Handy dandy

Cat's in the well

(Bob Dylan)

Musiciens:

Guitares: Bob Dylan, Slash, Robben Ford, George Harrison, David Lindley, Jimmie Vaughan, Stevie Ray Vaughan, Waddy Wachter

Claviers: Bob Dylan, Bruce Hornsby, Elton John, Al Kooper, Jamie Muhoberac

Basses: Randy Jackson, Don Was

Batteries et percussions: Kenny Aronoff, Paulinho Da Costa

Invités aux choeurs: David Was, Don Was, David Crosby

Plus comme d'habitudes, de multiples choeurs et cuivres...

Album de superstar du rock, avec production musclée (un peu overkill les faux-frères Was) et moult invités prestigieux: George Harrison, Slash, Stevie Ray Vaughan, Elton John, David Crosby etc...

Un album très mal reçu à l'époque, qui fait retomber Dylan dans la catégorie washed-up has-been malheureusement.

Personnellement, j'aime beaucoup ce disque, sans pouvoir vraiment le défendre car je reconnais tout à fait qu'il est bancal et un peu léger niveau inspiration.

Malgré tout, il est largement supérieur aux disques ratés des périodes MTV ("Empire Burlesque" et les deux suivants) ou ceux de sa trilogie chrétienne et encore une fois, je l'aime beaucoup.

Et "Unbelievable" réussit à se classer à la 93e place des charts anglais...

En réalité, Dylan perd totalement foi dans le monde des médias et la pression de devoir composer des titres marquants le fatiguent.

Après le 2e Traveling Wilburys (humoristiquement baptisé "Volume 3"), Dylan va raccrocher sa plume, décrocher des agendas de ses maisons de disques et ressortire sa guitare acoustique et son harmonica.

Peut-être que son public ne le suivra pas dans son nouveau délire mais tant-pis, le grand Bob a besoin d'un break...

En octobre 1992, ses amis vont fêter le trentième anniversaire de sa déjà longue carrière, une soirée musicale haute en émotion... et en surprises...

© Pascal Schlaefli

Cold dark night in Urba City

29 December 2015

Du même auteur:

Serial Angel Vol.1: Anastase & Perfidule (2014-gratuit sur Itunes)

The Blacksouls (2015)

Serial Angel Vol.2: Runaway Suzi (à paraître)

Serialangel.centerblog.net

Partager : J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte