Magazine Côté Femmes

Il était temps

Publié le 11 janvier 2016 par Rouge Velours

Pour commencer l'année de façon positive, rien de tel qu'une jolie comédie romantique britannique! J'ai choisi " Il était temps " réalisé par Richard Curtis en 2013, qui est également le père de l'excellent " Love actually

Il était temps

10 ans après " Love actually " , Richard Curtis offre un nouveau rôle au fantastique Bill Nighy qui interprète le père dans " Il était temps " . Bon, je vous l'accorde, si vous avez vu ce film, il est juste à un niveau au dessous de la qualité de " Love actually " . Mais il reste un film agréable avec de bons sentiments comme je les aime en ce qui concerne les comédies romantiques.

Et puis, j'ai découvert un jeune acteur irlandais (il est roux), Domhnall Gleeson, jouant le rôle principal. Eh oui, vous allez me dire que vous le connaissez déjà puisqu'il joue dans " Star Wars: le réveil de la force " . Mais moi, je n'ai pas encore vu le dernier " Star Wars ". J'ai adoré Domhnall Gleeson! Je vais encore faire rire Héloïse de PureNrgy Blog mais je le trouve très charmant. J'adore ce genre d'hommes très british!

Bon trève de plaisanterie, je vous donne le synopsis d'Allociné :

" À l'âge de 21 ans, Tim Lake découvre qu'il a la capacité de voyager dans le temps... Lors de la nuit d'un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage intertemporel. Tim ne peut changer l'histoire, mais a le pouvoir d'interférer dans le cours de sa propre existence, qu'elle soit passée ou à venir... Il décide donc de rendre sa vie meilleure... en se trouvant une amoureuse. Malheureusement les choses s'avèrent plus compliquées que prévu. Tim quitte les côtes de la Cornouailles pour faire un stage de droit à Londres et rencontre la belle et fragile Mary. Alors qu'ils tombent amoureux l'un de l'autre, un voyage temporel malencontreux va effacer cette rencontre. C'est ainsi qu'au fil de ses innombrables voyages temporels il n'a de cesse de ruser avec le destin afin de la rencontrer pour la première fois, encore et encore, jusqu'à ce qu'il arrive à gagner son coeur. Tim se sert alors de son pouvoir afin de créer les conditions idéales pour la demande en mariage parfaite, pour sauver la cérémonie à venir du discours catastrophique du pire des garçons d'honneur imaginable mais aussi pour épargner à son meilleur ami un désastre professionnel. Mais alors que le cours de sa vie inhabituelle se déroule, Tim découvre que ce don exceptionnel ne lui épargne pas la peine et les chagrins qui sont communs à n'importe quelle autre famille partout ailleurs. "

En tant que blog girly, j'avais très envie d'écrire sur un film que la gente féminine préfère. Je pense à Marcorèle de Cinéluctable qui sera certainement moins inspiré pour faire un article sur ce genre de film. N'hésitez pas à visiter son blog de cinéphile! Il a une plume très intéressante et bien à lui pour parler de cinéma.

Et dans le film " Il était temps ", une scène m'a particulièrement touchée. FUN!

Cette chanson " Il mondo " de Jimmy Fontana a déjà été utilisée dans le film " Alceste à bicyclette " de Philippe Le Guay avec Fabrice Luchini. Elle est peut-être kitsch mais elle me rappelle mon origine italienne et la Dolce Vita. Je l'adore!

L'avez-vous vu?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rouge Velours 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte