Magazine Culture

Seramic - People Say (audio)

Publié le 11 janvier 2016 par Urbansoul @urbansoulmag

Aujourd’hui, je vous dirai tout sur mon nouveau coup de cœur. Non, c’est pas vrai. Je vais rien vous dire du tout parce qu’en vérité, je ne sais rien. Car si j’avais terminé 2015 frustrée de ne pas savoir qui se cachait derrière dvsn, je démarre 2016 dans le même état, la faute à Seramic, mon premier mystère de l’année.

En bonne Sherlock digne de ce nom, je ne recule jamais devant une énigme et j’ai donc fouiné, encore et encore, afin de tenter d’établir de possibles connexions et de deviner l’identité de cet artiste. Je ne sais pas d’où il vient, même si le fait que son agent soit de Londres semble indiquer une éventuelle localisation britannique… Quoiqu’un tweet de Sofar Sounds Denver suggère quant à lui qu’il aurait participé, sous un autre nom, à une édition de l’événement musical outre-Atlantique mais l’avion, ça existe… Derrière son artwork se cache A Slow Descent, une œuvre de l’Anglaise Lola Bunting, qui laisse entendre, à l’image du pseudonyme du chanteur, que ce dernier nourrit sans doute également une passion pour l’art en général.

Plus concrètement parlant, si l’on se concentre sur son premier titre People Say, Seramic a travaillé avec la productrice américaine Morly ainsi qu’avec le Danois Carassius Gold (qui a travaillé avec Jack Garratt et Alex Vargas, qui ont d’ailleurs tous deux promu le single sur les réseaux sociaux). Ça ne nous avance pas forcément beaucoup plus alors peut-être bien qu’on devrait se contenter de laisser parler la musique pour l’instant.

D’autant plus qu’elle est belle. Très belle. Ce gospel très moderne qui se conclut en murmures, habillé de langoureux grincements de guitare… Le secret est si doux qu’il vaut la peine de le garder encore un peu.

Aimez Seramic, suivez Seramic.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Urbansoul 6753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines