Magazine Culture

Éloge de l’action politique

Publié le 17 janvier 2016 par Dubruel
Partie 2/2

Dans un entretien au Figaro le 17 janvier 2015, Rémi Brague, historien de la philosophie, a dit :

" N'avons-nous rien d'autre à offrir à nos concitoyens, et en particulier aux musulmans qu' " être Charlie " ?...Leur proposer, que dis-je, les sommer de s'identifier à cet irrespect crasseux comme résumant la France, n'est-ce pas les encourager dans le mépris de notre pays et le repli identitaire. "

...Une nation soumise aux aléas de ses passions médiatiquement et politiquement structurées est mûre pour le fascisme.

...les sociétés qui se veulent les plus laïques, qui de plus sont en train de perdre leur socle chrétien...vont devenir les plus sujettes à des violences sociales...

Si saint Louis a soumis les actes de son règne au jugement de Dieu, on ne peut en dire autant de Louis XIV et de Napoléon dont la grandeur, conduite jusqu'au déséquilibre, a mené la France à l'épuisement.

Catéchisme de l'Eglise catholique N°2442 : " Il n'appartient pas aux pasteurs de l'Eglise d'intervenir directement dans la construction politique et dans l'organisation de la vie sociale. Cette tâche fait partie de la vocation des fidèles laïcs, agissant de leur propre initiative avec leurs concitoyens. "

---------------

mon commentaire personnel sur ce dernier point :

Et pourtant n'est-ce pas le pape Jean-Paul II qui a soutenu 'Solidarnosc ' en Pologne ?

Ne lui doit-on pas un investissement personnel et politique considérable visant à obtenir la chute du mur de Berlin ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine