Magazine Culture

50 nuances de craie - Chroniques saignantes d'une enseignante de Karine Degunst

Par Hamisoitil @lecturedehamik
50 nuances de craie - Chroniques saignantes d'une enseignante de Karine DegunstQUATRIÈME DE COUVERTURE :



" Chroniques saignante d'une enseignante ou 50 nuances de craies " est un livre qui croque le métier d'enseignant et le statut d'élève de la maternelle au collège. L'auteur dissèque ses débuts dans l'Éducation Nationale, sans langue de bois, avec un humour féroce. Elle analyse sa pratique, relate les réactions de ses élèves et autopsie, à travers toutes ses chroniques, notre époque.
  • Broché: 187 pages
  • Éditeur : La boite à pandore 
  • Collection : Témoignages & Documents
  • Date de sortie : 26 août 2015
  • Prix : 12,90€
SERVICE PRESSE
Mon avis :
En lisant ce livre, je me suis vue sourire pratiquement à chaque page et même si je ne suis pas enseignante, j'essaie de me mettre parfois à la place des ces enseignants qui doivent en voir de toutes les couleurs. Je prends juste l'exemple avec la classe de ma fille qui me raconte parfois les anecdotes voire les bêtises de certains de son groupe. C'est parfois hallucinant.Alors, quand je découvre la chronique de Karine Degunst, j'ai juste envie de lui dire, très chère auteure, vous avez tout mon respect.Et au lieu de s'apitoyer sur son sort, Karine Degunst, ramène le tout à la dérision, parce que c'est son métier, qu'elle sait surtout de quoi elle parle et, ce n'est pas plus mal.Elle décortique le tout avec humour. Du coup, ce livre est drôle. On se souvient de nous, au collège, au lycée, en primaire, et peut-être même de  la maternelle... Des garnements aux bons élèves ou des leaders aux suiveurs. 
Citation : Le/la Bon(ne) élève. Evidemment, on l'adore. Nous n'avons pas de chouchou, mais tout de même. C'est le type même d’élève qu'on voudrait multiplier par vingt-cinq.D'autant que le/la bon(ne) élève sent bon, dit bonjour le matin, comprend tout de suite la consigne, a des parents adorables et nous offre toujours une bouteille de vin à la place du classique bouquet de fleurs de fin d'année. Oui, les profs sont vénaux.
J'ai trouvé ça chouette de se mettre en quelques pages à la place de l'enseignante ou presque. Le but est vraiment de nous montrer pour comprendre par la suite que la vie d'un enseignant n'est pas toujours rose, même en petite section. On sent  vraiment à travers sa plume, tout l'amour pour  son métier.Personnellement, j'ai passé un très bon moment avec ce recueil. Un vrai régal que je vous conseille de lire au plus vite.

50 nuances de craie - Chroniques saignantes d'une enseignante de Karine Degunst
Ma note :50 nuances de craie - Chroniques saignantes d'une enseignante de Karine Degunst

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hamisoitil 4100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines