Magazine Cinéma

Au-delà des montagnes

Par Marymalo
Au-delà des montagnesAu-delà des montagnesLe réalisateur chinois de A Touch of Sin qui dénonçait la corruption avec quatre histoires très violentes choisit cette fois de nous conter un drame familial linéaire et intimiste. La continuité avec son précédent film est cependant évidente avec les installations minières qui ravagent les paysages et les hommes, la violence qui est dans les cœurs ou les intentions meurtrières et surtout la désillusion.
Son regard sur le personnage central de Tao, une jeune fille joyeuse puis une mère brimée et enfin une vieille femme solitaire est subtil et tendre ; il émeut profondément. La photographie est magnifique et la lenteur du film s'accorde bien avec cette inéluctable avancée de l'âge qui ne fait qu’accroître ce sentiment d'abandon. Cependant les dernières images qui évoquent les gestes de sa jeunesse insouciante et courtisée et les rituels de la préparation de son plat de raviolis pour régaler ses proches amorcent une lueur d'optimisme....

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines