Magazine Entreprise

Les E. LECLERC jouent ils le Développement Durable ?

Publié le 12 juin 2008 par Ecolo Trader

La France déprimerait-elle ? C'est mon constat après un court séjour en France.

Il faut bien avouer qu'après la déferlante d'un Président actif, les médias nous accablent en permanence entre politico-romantisme et slogans de "pouvoir d'achat" à gauche, et à droite, "mais les caisses sont vides"...donc ceinture !.

   L'actualité française.... !

Tout augmente, nous ne pouvons plus nous en sortir, les Français dépriment...!?

Constat amer, en suivant les courbes des matières premières dont le pétrole que l'on va chercher à la pompe, qui grimperait sous le coups de butoir des spéculateurs et des "biocarburants" de première génération (je préfère parler d'agrocarburant car issus de production agricole mais pas labélisés " agriculture BIOlogique").

Je suppose qu'il ne reste plus qu'a aller faire ses course chez les Leclerc car on est assuré chez cet iconoclaste de la grande distribution, de consommer moins cher. Enfin c'est bien le message qu'il tente de nous faire passer avec force et détermination notamment dans ses affiches provocantes 4 par 4 au bord des routes, ou, dans sa tribune internet de quoi je me M.E.L. (pour Michel Edouard Leclerc).

 

Se M.E.L. t il du développement durable ?

Si l'on se réfaire à ses propos de 2004 dans le Nouvel Economiste, oui (lire l'article). C'est une mode (déjà à l'époque !) et il ne pouvait plus s'empécher de faire référencer des produits éthiques et contribuant à un développement plus durable, ou de commencer à faire pousser des toits photovoltaïques chez ces franchisés (brève d'actu. du blog).

L'exemple est d'autant plus vrai que les gammes d'alimentation BIO sont bien en constentes augmentations et que l'on retrouve de-ci de-là des références dans l'hygiène des produits "softs", "green", écolos. Mais aussi des sous-vètements  en coton bio et/ou équitable à l'image des références Eminence.

 

Produits écologiques référencés

J'en viens, entre 2 produits "nos régions ont du talents" formidable initiative, à sauter sur le lancement de la gamme hygiène et soins du corps de l'Arbre VERT que l'on retrouve dissiminé dans les rayons des centres Leclerc.

 

Les E. LECLERC jouent ils le Développement Durable ?
( échantillon douche et shampooing enfant )

 

Voila la société NOVAMEX qui produit l'Arbre VERT, certifiée ISO 14001 depuis décembre 2007 (norme stricte de respect de l'environnement sur les lieux de production) qui lance une gamme pour moi extraordinaire :

Outre la certification ISO14001 de l'entreprise, qui conçoit et fabrique en France, dans des flacons 100% recyclables, des produits labélisés Ecolabel Européen (incidence minime sur les écosystème aquatiques, biodégradabilité accrue, et lutte pour la réduction des déchets).

De plus ces produits contrairement à de grandes marques "que vous le vallez bien" sont sans éthers, ni PARABEN et formaldéhydes, dont ces derniers sont plus que suspectés d'induire des cancers (rapport COSMETOX de Greenpeace de 2005).

On n'y retrouve pas non plus de colorants, ni de phtalates. Ces produits se targant même d'être hypoallergénique et non testés sur les animaux. Que demander de plus ?

 

Alors forcément sont ils chers ?

La réponse est non...déjà car ils n'ont finalement gardés que l'essentiels (moins de composés : une dizaine) et nettoyés de produits chimiques superflus. Leurs prix variant selon la gamme de produits de 3.3 à 4.3€ environ.

 

Alors simple d'acheter des produits respectueux ?

Ben non ! à moins de mesurer un peu plus que la moyenne française pour les hommes qui font les courses pour le ménage, quant aux mères... ? je ne sais pas comment elles peuvent faire, pressées de rentrer ou pour comparer les compositions de leurs petits "frères chimiques", soucieuses de la santé de la famille !?

 

Les E. LECLERC jouent ils le Développement Durable ?
( Linéaire du Leclerc Blagnac )

Mon avis

Outre ce constat plutôt peu flatteur pour le troublion de la grande distribution, nous attendons encore une TVA réduite sur les produits bios et écolabelisés, du Grenelle de l'environnement, le Président et le Ministre Borloo s'étant engagé dans une Rupture...

Cela aiderait donc les citoyens qui deviendrait plus éco-consommateur, obligerait à investir plus dans la recherche pour les fabricants (des fameux points de croissance), et faciliterait économiquement les achats responsables de l'ensembles des collectivités locales (territoriales,...) car cela a bien pû naître du Grenelle et est inscrit dans les textes règlementaires.

 

Dont acte !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ecolo Trader 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte