Magazine

The Toy Gun : conférence de presse

Publié le 15 février 2016 par Paulo Lobo
Ce qu'il y a de bien dans une conférence de presse sur un film en cours de tournage, c'est qu'on peut fantasmer à loisir sur une oeuvre qui n'existe pas encore. Voir les acteurs en chair et en os, les écouter parler, expliquer, rêvasser, humer les embruns de plateau, il y a toujours quelque chose de fascinant à se retrouver dans les coulisses de la création artistique... 
Nous voilà dans la salle où se déroule la rencontre de presse. Devant nous, assis derrière une longue table sage et tranquille, les ténors principaux de "The Toy Gun" : le producteur Jesus Gonzalez (Calach Films), le réalisateur Marco Serafini, le directeur de la photographie Blasco Giurato, les acteurs John Hannah, Luke Allen-Gale, Federico Castelluccio et (last but not least) Hana Sofia Lopes.
S'ensuit une séance de questions-réponses, au cours de laquelle nous apprenons plein de choses sur ce work in progress, la genèse du projet, le choix des acteurs, le financement, les lieux de tournage, les références du réalisateur, les ambitions de la production...
L'atmosphère est cordiale, les faiseurs de cinéma sont décontractés, ils ont l'air de bien s'entendre. Ce qui est déjà une très bonne chose, me dis-je en mon for intérieur.
Alors, en quoi consiste The Toy Gun ?
Il s'agit d'une comédie noire, qui nous raconte l'histoire de Ruggero, un doux jeune homme qui un beau jour décide de braquer une banque, afin de prouver à son ex qu'il est un homme, un vrai. La police enclenche l'enquête, les soupçons se portent sur tout le monde à l'exception de notre apprenti cambrioleur. Par un concours de circonstances drôles et inespérées, Ruggero n'est pas démasqué, mais il apprend à connaître les affres et sinuosités d'un univers gangréné par des requins de la finance.
Marco Serafini, le réalisateur, réalise ici son premier long-métrage, après une expérience riche et variée dans le domaine des séries télé en Allemagne.
Parmi ses références : les frères Coen - The Toy Gun est d'ailleurs présenté dans le press kit comme un mix de Fargo et du Big Lebowski. "Avec un peu mois d'hémoglobine tout de même", nous rassure Marco Serafini, "et avec aussi pas mal de clins d'oeil au cinéma italien, que j'adore!"
Le directeur de la photo, Blasco Giurato, est connu en particulier pour ses films avec Giuseppe Tornatore, Cinema Paradiso et Una pura formalità.
Du côté de l'interprétation, on retrouve deux jeunes valeurs montantes : Hana Sofia Lopes, luxembourgeoise d'origine portugaise et canadienne, qui tient ici son premier grand rôle au cinéma, après avoir participé à la série portugaise Coraçao d'Ouro; et Luke Allen-Gale, qui a déjà joué dans plusieurs séries télé (p. ex. The Borgias). Les autres membres du casting ont un curriculum plus long : John Hannah (re Matthew dans Four weddings and a funeral), Federico Castelluccio (re The Sopranos) ou encore Julian Sands (re Naked Lunch, Leaving Las Vegas...).
Lors de la conférence de presse, tous les intervenants vantent les avantages de tourner au Luxembourg, dans une ambiance polyglotte et multiculturelle. A noter que l'histoire, qui dans le scénario de départ se déroulait lors d'un été torride, est finalement transposée dans un hiver glacial... Normal, le soleil est si  rare dans nos contrées... Heureusement que la sublime Hana Sofia est là pour réchauffer le set...   
La sortie de The Toy Gun est prévue pour le début de l'année prochaine. On l'attend avec impatience!
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
The Toy Gun : conférence de presse
  
  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 1390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte