Magazine Culture

Gonzalo Yáñez Quiroga à la Rencontre poétique chez Tiasci - Paalam, en février 2016

Publié le 21 février 2016 par Onarretetout

DSCN3052

Gonzalo Yáñez Quiroga est originaire du Chili. C’est avec ses amis musiciens qu’il est venu ce soir. Textes dits et chantés seront au coeur de notre rencontre. Le poète est engagé dans la vie sociale. Ce qu’il nous présente, c’est une poésie proche du peuple, chaleureuse et revendicative comme l’est cette amitié qu’il nous offre. Quand il nous parle de Violeta Parra, c’est pour nous dire aussi le soin qu’il met à l’écoute des gens, ce que Violeta fit en allant glaner à travers le Chili les musiques et les chants populaires. Ce n’est pas par goût de la tradition mais plutôt par souci d’être de ce pays-là, très étendu et aux expressions diverses. Et le nom de Violeta Parra est associé à la chanson quand d’autres noms le sont à la littérature, noms qui ne seront pas cités au cours de cette rencontre. Comme si l’écriture et l’oralité de Gonzalo s’inscrivaient dans le temps présent d’un pays qui souffre encore, ouragan et séisme récent. Jeunesse de la poésie, d’une écriture à la fois faite de « mots démembrés », d’une « mémoire sans fond », et d’un quotidien où prend appui la parole, maintenant, et politique, et musicale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine