Magazine Culture

Chronique ciné : The Finest Hours

Publié le 23 février 2016 par Lemediateaseur @Lemediateaseur

Chris Pine, Casey Affleck, Eric Bana et Holliday Grainger se retrouvent à l’affiche de la dernière production Disney, The Finest Hours, un film héroïque retraçant l’un des sauvetages les plus impressionnants de l’histoire maritime des Etats-Unis, à découvrir au cinéma ce mercredi 24 février.

En février 1952, l’une des plus grandes tempêtes qu’ait connue la côte Est frappe la Nouvelle-Angleterre, endommageant un pétrolier au large des côtes de Cap Cod jusqu’à littéralement le couper en deux.

Sur une petite embarcation de sauvetage, face à des températures glaciales et des vagues de 20 mètres de haut, quatre membres de la garde côtière entreprennent de sauver la trentaine de marins piégés à bord du navire en pleine perdition.

Réalisé par Graig Gillespie, ce long-métrage inspiré d’une histoire vraie livre un récit inégal, malgré tout l’intérêt de porter à l’écran ce sauvetage époustouflant. L’intensité et l’émotion peinent à s’installer et à perdurer dans cet univers des années cinquante.

Une mise en situation trop longue avant d’aborder les séquences du sauvetage pèse sur le scénario dans son ensemble. Auréolé d’une romance sans envergure, l’ennui rythme le temps. Il sera soulagé fort heureusement par des scènes plus intenses et visuellement impressionnantes dans la seconde partie du film lorsque les gardes côtes défient une mer déchaînée et celles de tension sur ce navire coupé en deux à la dérive.

Tout l’intérêt de cette nouvelle super production !

the-finest-hours-affiche


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine