Magazine Culture

Chronique ciné : La fabuleuse Gilly Hopkins

Publié le 22 février 2016 par Lemediateaseur @Lemediateaseur

Adapté du roman à succès pour enfants, Gilly et la grosse baleine de Katherine Paterson, La fabuleuse Gilly Hopkins, film du réalisateur Stephen Herek (Les 101 dalmatiens)  fait son apparition sur les écrans de cinéma ce mercredi 24 févier.

Portée par un casting d’exception réunissant Sophie Nélisse (La voleuse de Livres), Julia Stiles, Glenn Close (Les liaisons dangereuses), Kathy Bates (Misery,  Titanic, American Horror Story), cette comédie familiale pleine de tendresse conte l’histoire de la jeune Gilly Hopkins.

Abandonnée par sa mère alors qu’elle n’était encore qu’un bébé, elle a enchaîné les séjours plus ou moins longs dans des familles d’accueil qui n’arrivaient pas à gérer son caractère, bien trempé. Gilly n’a besoin de personne et le fait savoir : ni de son sérieux assistant social, Ellis, ni de son institutrice dévouée, Miss Harris, ni de sa tenace copine de classe, Agnès, et sûrement pas de la mère de sa nouvelle famille d’accueil, Maime Trotter.

Gilly met alors au point un stratagème dans l’espoir que sa mère vienne la chercher et la sortir de cette nouvelle famille d’accueil dont l’affection envahissante lui est insupportable. Malheureusement son plan échoue et va peut-être remettre en question la seule chance qui lui ait été donné : faire partie d’une vraie famille.

Portée par une Sophie Nélisse touchante aux côtés des brillantes Kathy Bates et Glenn Close, cette comédie américaine familiale par excellence au récit édulcoré de bons sentiments se laisse apprécier dans son ensemble.

la-fabuleuse-gilly-hopkins-affiche


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lemediateaseur 66837 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine