Magazine Cinéma

Amir (The Voice) sort son premier single : je l'ai interviewé

Par Bottines
Tu as abandonné ton métier de dentiste en Israel. Y a-t-il des aspects de ce métier qui vont te manquer ?

Sincèrement oui, j'étais passionné en tant qu'étudiant dentaire. Je trouvais mon bonheur dans la partie manuelle du travail, mais aussi dans l'approche très humaine qu'on a vis à vis du patient, car on sait qu'on va lui faire mal pour lui faire du bien ! C'est une relation complexe, entre le mal et le bien, la souffrance pour gagner un beau sourire ou une meilleure santé. J'en ai tiré dans ma vie de tous les jours le fait d'être empathique avec les gens, mais aussi d'apporter le sourire aux gens au sens figuré ! Je le faisais à l'époque avec des instruments de dentiste, aujourd'hui avec des instruments de musique !

Quelle est ta relation avec les fans ?

Je suis très très impliqué. C'est mon plus cadeau depuis mon entrée dans le monde de la musique. Ce sont eux qui font vivre ma musique. Je garde avec eux un lien très profond et très fort. Je réponds à tous les messages, je lis tous les commentaires etc, parfois cela me prend beaucoup de temps, mais je le fais de bon coeur car je comprends que sans eux je ne serais pas qui je suis.

Tu as rencontré Patrick Bruel en 2007, et j'ai lu que cette rencontre avait été un vrai déclic pour toi... ?

J'avais enregistré en studio l'une de ses chansons en hébreu, c'était une sorte de délire. Mais lorsque c'est arrivé à ses oreilles, il a dit qu'il serait ravi qu'on la sorte ! Puis il m'a invité à chanter avec lui sur scène lorsqu'il a chanté en Israel. C'était une expérience formidable. Je me souhaite d'avoir une si belle carrière que lui.

Je parle beaucoup de Paris sur mon blog et aime demander aux artistes de parler de cette ville. Ya t'il des lieux qui t'inspirent à Paris ?

Il y a un lieu qui créé pour moi l'attache la plus forte entre Paris et Tel Aviv, c'est un restaurant qui s'appelle Miznon, dans le Marais. J'aime l'atmosphère qui fait penser à l'ambiance festive de la ville de Tel Aviv. En plus on y mange super bien, j'y mange souvent des pita steak and egg !

Un lieu où tu aimerais déclarer ta flamme ?

Le village Saint-Paul, au coeur de Paris, entre la Seine et la rue de Rivoli. Je suis très Marais !

Un lieu où tu aimerais chanter ?

Je pense comme tout le monde, à l'Olympia ! Ce serait magique...

Un lieu où on ne te verra jamais ?

Les égoûts (rires) ! ça ne doit pas être terrible...

Merci Amir et longue route :)

J'ai cherché, Amir Site officiel

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bottines 1174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte