Magazine Beaux Arts

Exposition « DRESSCODE » Hamid Maghraoui Frac Languedoc-Roussillon

Publié le 04 mars 2016 par Philippe Cadu @ContempodeLArt
http://www.fraclr.org/Du 10 mars au 14 mai 2016
Vernissage le 09 mars à 18h30 Exposition « DRESSCODE » Hamid Maghraoui  Frac Languedoc-Roussillon

Dresscode est un travail photographique inspiré par une collection personnelle de magazines grand public achetés à Dubaï dans des magasins de presse. Cette compilation initiée en 2012 relève à ce jour presque d'un travail d'archivage puisque la pratique décrite ci-après tend à se raréfier dans ce pays. En effet, avant d'être mis en vente, certains magazines en provenance de l'Occident font l'objet d'un contrôle de moralité par un officier de l'État. À l'aide d'un marqueur noir, ce dernier s'improvise styliste, et d'un vif coup de feutre, vient Exposition « DRESSCODE » Hamid Maghraoui  Frac Languedoc-Roussillonrevêtir ces corps légèrement dénudés qui posent pour des articles de mode. Une sélection de ces traces a été opérée et reproduite en photographie afin de les éditer en affiche. Des graffitis comme une tenue vestimentaire, ou plus simplement une griffe de couturier.

" Toute image est manipulation " John Baldessari,
Hamid Maghraoui fait partie de ces artistes comme John Baldessari ou Richard Prince qui sont attirés par l'imagerie de masse, la culture pop et les procédés de reproductions mécanisés. A ce titre, l'artiste s'intéresse depuis 2012 aux images issues de magazines grand public qui proviennent tous de Dubaï. Dans ces revues, toutes les parties intimes et trop dénudées des nouvelles icônes contemporaines ont été patiemment et partiellement biffées au feutre noir par un officier de contrôle. Dévoyées, détournées, ces images - soumises à une première manipulation - sont décadrées, recadrées puis tirées en grand format par l'artiste. Intitulées DRESSCODE, elles changent de statut et deviennent des affiches publicitaires qui sont présentées dans des panneaux lumineux. Elles sont toutes centrées sur l'objet du délit, la trace, cet élément graphique sur lequel se polarise toutes les attentions. Hamid Maghraoui poursuit sa mise en abîme, sa déconstruction de l'image et en détourne le sens. Il en révèle le geste " créateur " par la mise en exergue de cette griffe qui laisse parfois apparaître, comme par transparence, la trame de l'affiche ou, mieux encore, une infime partie de ces formes sensuelles qui devait être dérobée aux regards ouvrant ainsi la voie à une esthétique du

Diplômé des Beaux-Arts de Nîmes, professeur à l'école des Beaux-Arts d'Avignon, Hamid Maghraoui construit une oeuvre qui remet en question les conditionnements visuels, mécaniques et triviaux inhérents à la consommation de masse. Ses propositions immédiatement familières permettent à chacun d'y entrevoir sa propre relation à la toute-puissance des images médiatiques, comme d'y déceler des rapprochements avec les arts visuels tels que l'architecture et la peinture.

FRAC LANGUEDOC-ROUSSILLON 4, rue Rambaud - BP 11032 - 34006 Montpellier Tél. 04 99 74 20 35/36
Du mardi au samedi de 14h à 18h, sauf jours fériés - entrée libre

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34465 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte