Magazine Amérique latine

Ce sera un printemps dans les Hauts-de-France [ici]

Publié le 20 mars 2016 par Jyj9icx6
Nota con resumen en castellano
Nueva charla en francés: San Martín, la historia y el mito, Université du Littoral-Côte d'Opale, sección de Estudios hispanicos y hispano-americanos, en Boulogne-sur-Mer (subprefectura de Pas-de-Calais) - el martes 19 de abril del 2016 Para escuchar mis charlas en castellano, hacer clic acá. El 1 de mayo, dedicaré mis libros en la Feria del Libro de Arras, prefectura del departamento de Pas-de-Calais.
C'est ainsi ! C'est le futur nom de la future grande région qui fusionnera bientôt les actuelles Nord-Pas de Calais et Picardie : Boulogne-sur-Mer et Arras, respectivement sous-préfecture et préfecture du Pas-de-Calais, sont donc dans les Hauts-de-France. Mais ça restera le Boulonnais et l'Artois !

Ce sera un printemps dans les Hauts-de-France [ici]

La chambre où le général est mort, dans les bras et sur le lit de sa fille, Mercedes
dont on fêtera cette année le bicentenaire de la naissance, le 24 août, à Mendoza
Le mobilier est une reconstitution, suivant les indications d'une des petites-filles de Don José
Cuarto de Mercedes de San Martín de Balcarce en la casa de Boulogne-sur-Mer
donde falleció el General San Martín
(segundo piso del Museo del Libertador - Casa San Martín en Francia)


Le 19 avril 2016, je donnerai une conférence sur San Martín, l'histoire et le mythe, à Boulogne-sur-Mer, à l'Université du Littoral-Côte d'Opale, sur l'invitation de la Bibliothèque, Section des Etudes Hispaniques et Hispano-américaines. Mes fidèles lecteurs ont fini par le savoir à force de consulter ce blog : cette haute figure de l'histoire argentine a fini ses jours le 17 août 1850, à Boulogne-sur-Mer, dans une belle et grande maison bourgeoise de la Grande-Rue, qui est aujourd'hui un musée argentin, la Casa San Martín. Ce général, considéré en Argentine comme le père de la patrie, était né à Yapeyú, dans l'actuelle province de Corrientes, le 25 février 1778. Personnage charismatique qui a si fort marqué la mémoire populaire qu'il est devenu, très tôt et très vite, un véritable mythe, avec tout ce que cela comporte de développement dans l'art et de fantaisie dans l'histoire, la littérature, le cinéma, la télévision et le théâtre quand les auteurs se projettent dans le personnage et se lancent dans un concours d'anecdotes invraisemblables, d'hypothèses surréalistes et d'anachronismes, loufoques ou scandaleux (1).

Ce sera un printemps dans les Hauts-de-France [ici]

L'église Saint-Nicolas de Boulogne-sur-Mer où ont été dites les absoutes
sur le cercueil de San Martín, avant qu'il ne soit porté dans la crypte de l'ancienne cathédrale
dans la Ville-Haute, l'ancienne et somptueuse citadelle médiévale
En esta iglesia San Nicolás, en Grande-Rue, a una media-cuadra de la casa donde vivió,
se cantó el responso en los funerales del prócer


Du fait de la capacité de la salle de la bibliothèque, l'Université doit réserver en priorité l'entrée à ses étudiants et son personnel.
Ce sera mon second séjour à Boulogne-sur-Mer où je m'étais déjà rendue en juin 2012 lorsque je préparais la biographie que j'ai publiée en décembre 2012 aux Editions du Jasmin : San Martín à rebours des conquistadors. Elle a été par la suite complétée par sélection de documents historiques, en version originale avec traduction en français, San Martín par lui-même et par ses contemporains (mai 2014).
Ce sera un printemps dans les Hauts-de-France [ici]

Et le 1er mai, comme tous les ans, je serai à Arras, au Salon du Livre d'expression populaire et de critique sociale. Je signerai mes ouvrages sur le stand des Editions du Jasmin. Avec, comme d'habitude encore, une dégustation gratuite d'un authentique mate artisanal, de coopérative de Corrientes ou de Misiones, que j'anime au milieu de nos livres pour tous les âges et tous les goûts et peut-être, si j'ai le temps de m'en occuper la veille, une ou deux spécialités solides de la gastronomie argentine...
Le salon s'organise sous un chapiteau, monté sur la Grand-Place, au centre d'Arras. L'entrée est libre et gratuite et les animations nombreuses pendant près d'un mois, ainsi que les offres de restauration, avec ici ou là de vraies spécialités de l'Artois traditionnel. Une manifestation très marquée à gauche dans une région où l'extrême droite avance à grands pas... Alors vive le muguet des travailleurs et leur fête !

Ce sera un printemps dans les Hauts-de-France [ici]

Cliquez sur l'image pour une haute résolution


Pour en savoir plus : découvrir l'université du Littoral-Côte d'Opale grâce à son site Internet découvrir le Salon du Livre d'Arras grâce à son site Web et à sa page Facebook.
(1) Des anachronismes souvent trompeurs pour le public argentin et sud-américain dans son ensemble, très mal formé en matière d'histoire.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte