Magazine Culture

(anthologie permanente) Jean-Claude Caër

Par Florence Trocmé

Laurent Albarracin a publié une note de lecture consacrée au livre de Jean-Claude Caër sur le site de Pierre Campion et a choisi ces extraits pour Poezibao :
Au petit matin sous le ciel nuageux
C’est une ville étrange qu’Anchorage
Pas un seul passant je suis le seul homme qui marche
Seulement des voitures
Qui roulent dans de larges avenues
Qui vont vers la mort
Et qui m’éclaboussent
C’est étrange
Tous ces gens assis au volant de leur voiture
Près d’un arrêt de bus
Quelques personnes attendent debout
La plupart sont des Natives
Et dans la détresse
Les pionniers roulent dans des 4 x 4 scintillants sous la pluie
Leurs pneus surgonflés nous éclaboussent
Le soir des oies sauvages d’Alaska se dirigent vers un peu de rose
Dans le ciel qui nous apaise.
*
À Juneau
Poser devant l’église orthodoxe
En bois d’un bleu céleste.
Poser devant le totem pole
De Nathan Jackson,
Mon œil en sang.
À l’Evergreen Cemetery,
Je découvre la tombe des pionniers Juneau et Harris
Deux prospecteurs d’or.
Je m’incline devant la tombe de Chief Kowie,
Tlingit du clan du Corbeau
Mort en 1988.
Je photographie Dylan, un petit homme
Qui tond le gazon recouvrant les tombes.
Je m’arrête devant la sépulture d’un homonyme de Charles Olson,
Charles Olson enterré à Gloucester (Massachussetts)
Et à Juneau (Alaska).
(pages 23, 40)
Jean-Claude Caër, Alaska, Le Bruit du temps, 2016, 72 p. 16 €


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines