Magazine Cinéma

The Walk, Robert Zemekis : aller plus haut, aller plus haut..

Par Filou49 @blog_bazart
24 mars 2016

the-walk-dvd-3D-non-def

Il y a quatre ans, lors de la soirée de cloture du Festival d'Annonay auquel j'avais participé en tant que membre du jury, j'avais jeté un oeil un peu distrait sur le film projeté à la fin de la cérémonie, car trop lessivé par le marathon cinématographique que j'avais pu y livrer. Je me rappelle cependant que ce film, c'était  Le funambule, documentaire de 2009 qui retrace la fabuleuse aventure du français Philippe Petit, qui, en 1974, a décidé de marcher sur un fil disposé entre les 2 Twin towers qui venaient de se construire...

Si l'exploit était de taille, c'est sur, mais le documentaire, qui mélange assez peu habilement interviews et fictions, me laisse un peu de marbre..

Quelques années après ,  et après que l'excellent romancier irlandais Colunn Mc Cann ait aussi choisi d'en parler dans un de ses romans en 2009, c'est sous l'angle de la fiction uniquement que le destin incroyable de Philippe Petit est repris par Hollywood avec "The Walk", rêver plus haut", qui est sorti en DVD chez Sony Pictures depuis le 9 mars dernier.

The walk, c'est aussi le dernier film en date de Robert- "qui veut la peau de Roger Rabbit"- Zemekis, qui a choisi de revenir en deux heures de temps sur le "crime artistique du siècle", comme Philippe Petit a lui même nommmé son exploit. 

Après l'excellent Flight sur un pilote d'avion en proie à ses démons, Zemekis reste dans les hauteurs avec  l'aventure extraodinaire de ce funambule et son projet particulièrement ambitieux.

the-walk-intl-047_128_800_01_v120_1621_rv2_rgb-2048x1024

Ambitieux comme le projet du  réalisateur américain de vouloir  tourner le film en 3D en signifiant qu'il voulait  "donner le vertige aux spectateurs " avec ce  film qui ne pouvait se faire que en 3D..

Cette 3 D- malheureusement pas exploitable sur ma télé, elle est surtout effective dans les trois derniers quart d'heure du film lors de la réalisation de la traversée proprement dite, d'où les prises de vue sont effectivement très spectaculaires même en 2 D et où les regrettées twin towers sont parfaitement mises en valeur par la réalisation de Zemekis...

Pour un gars comme moi qui a le vertige en regardant de deux étages, l'effet était saississant...

Auparavant, on aura eu droit à une mise en place un peu longuette, et un peu anachronique notamment dans la partie parisienne du film, toute en chromo et en clichés- on a droit au béret et à la baguette- pas franchement convaincante..

Les acteurs sont bons, que ce soit Joseph Gordon-Levitt qui valide le choix étonnant de le choisir pour jouer un français, et surtout le trop rare Clément Sibony même si son personnage joue un peu les faire valoir, comme tous ceux eui entourent le personnage principal...

Bref un film spectaculaire et interessant, mais un peu trop long, et surtout  qui manque un peu d'émotion et d'homogénité pour passionner vraiment...dommage .. 

Bande-annonce : The Walk - Rêver plus Haut - VOST


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines