Magazine Culture

Divergente, tome 3

Par Sylly
Divergente, tome 3

Quatrième de couverture

Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de d'y soumettre. Ils doivent fuir. Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture ?

Et si tout n'était que mensonge ?

" Juste apèrs la mort de ma mère, je me suis accrochée à ma divergence comme à une bouée de sauvetage. J'avais besoin de ce mot pour savoir qui j'étais, au moment où tout s'est écroulé autour de moi. je me demande si j'en ai encore besoin aujourd'hui, si nous avons jamais eu besoin de ces mots, " Audacieux ", " Érudit ", " Divergent ", " Loyaliste ", ou si on ne pourrait pas simplement être amis, amants, frères et sœurs, et se définir par nos choix et par l'amour et la fidélité qui nous lient. "

Voilà, la sombre Evelyne, meneuse des Érudits, souhaitant a tout prix la mort des Divergent, est à son tour disparue. Tris et ses amis ont réussi à mettre fin à sa terreur en dévoilant un secret que beaucoup auraient préféré resté enterré. Maintenant ils regardent tous en direction des clôtures et se demandent s'ils peuvent, veulent passer de l'autre côté, dans l'inconnu... Mais c'est sans compter sur la mère de Quatre, leader des Sans Faction, qui a mis en place une nouvelle dictature, provoquant ainsi la création d'une nouvelle faction, celle des loyalistes, désirant simplement poursuivre le système des factions dans la paix. Pour se faire, ils envoient Tris et ses amis de l'autre côté de la clôture afin qu'ils découvrent ce qu'il y a là bas... Et ils ne vont pas être déçus ...

Les découvertes qu'ils vont faire ne vont pas les amener à la paix désirée, mais à une nouvelle guerre.

Il n'y a pas de repos pour les guerriers !

Pfiou .... Si les deux premiers tomes m'ont totalement accroché, ce dernier n'est pas en reste. J'ai juste plongé dedans, avec une difficulté à le reposer tellement j'avais besoin de connaître la suite. Fascinant et pourtant sans trop d'action. Renversant !

L'évolution de notre héroïne est considérable, la jeune Tris rebelle se transforme en femme de caractère, et elle est impressionnante.

Les héros en général ont pris une ampleur dans ce dernier tome qui est très intéressante, mais surtout on comprend comment ils ont pu " grandir " si rapidement. La guerre, la mort, le danger qui les entourent constamment. Ils ne se reposent jamais, ne voient que rarement le bout du tunnel, et chacun approche ces difficultés à sa façon. Tris en véritable meneuse fonce sans jamais sous estimer son instinct. C'est un personnage tellement réfléchi qu'elle nous fait mal par moment, on souhaiterait la voir devenir une jeune femme un peu plus frivole, mais non jamais c'est un roc contre lequel tout le monde se fracasse.Impénétrable ! Si l'auteur ne nous faisait pas partager ses émotions et points de vu, elle en paraitrait juste froide et détestable, mais le fait de connaître le fond de ses pensées change toute la donne. Quatre est toujours aussi formidable même quand il nous apparait comme un simple être humain capable d'erreurs.

Ce tome n'est pas le plus chargé en action, mais regorge de découvertes, par contre quand l'action pointe son nez elle nous met la pression. Mais je dirais qu'en fait ce tome final est surtout un tome marquant l'évolution incroyable de ses héros.

Quant à la fin, honnêtement je ne m'y attendais pas, bien qu'avec du recul elle soit tristement logique... Ce qui est sur c'est que les larmes ont coulé et que j'ai encore du mal à l'accepter ^^ Ouais ... cette fin m'a mise sur les fesses clairement ...

Si je devais parler de la trilogie dans son ensemble, je dirais que c'est vraiment une très bonne dystopie, interpellant sur la nature humaine profonde et sa capacité à vivre en communauté. Sincèrement, le résultat n'est pas très positif, car la volonté humaine de toujours classer tout le monde dans une case empêche tout simplement les gens de vivre en bonne entente générale. il faut toujours des leader et des soumis, des mauvais et des gentils, les forts et les faibles ... Quand on y pense il s'agit toujours plus ou moins d'une histoire de domination et c'est bien malheureux.

Bref, j'ai adoré cette série !

Divergente, tome 3

Traduit de l'américain par Anne Delcourt

Titre original : " Allegiant "


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sylly 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines