Magazine Culture

Mon avis sur le 2ème tome d'Alia , les voleurs de l'ombre de Sophie Auger

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Mon avis sur le 2ème tome d'Alia , les voleurs de l'ombre de Sophie AugerVadim dérobe aux riches propriétaires des toiles de maîtres pour les rendre à leurs véritables propriétaires moins fortunés. Hautain, méprisant, il enchaîne les filles et les soirées extrêmes.
Mais lorsqu'il rencontre à Saint Pétersbourg la douce et fragile Alia, sa vie bascule. Quatre ans plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau et il risquera tout pour la sauver d'un destin brisé.

Date de sortie : 25 mars 2016
Editeur : Nisha Editions
Prix: 2.99 euros
Pages : 90 pages
Note : image host
Avant de vous donner mon avis complet sur le 2ème tome de cette saga, je voudrais remercier Marie des Editions Nisha pour m'avoir permis de lire ce livre en SP.
Mon avis : Je l'avoue j'ai eu peur en lisant les premières pages car après le cliffhanger à la fin du tome 1 , je voulais avoir des explications et le fait d'avoir de courtes nouvelles sur des périodes de plus en plus longues me frustrait et pourtant une fois la barre des 4 ans passée , j'ai retrouvé ce que j'avais adoré dans le précédent tome.
Avec le recul et cette fin de lecture, je me rends compte que ce saut dans le temps était nécessaire pour montrer à quel point Vadim est marqué à jamais par Alia et la découverte qu'il fait sur elle. Nous retrouvons donc Vadim comme au début de notre rencontre avec lui : c'est un homme anéanti qui ne croit plus en l'amour,  qui n'a plus rien à perdre,  qui est face à nous. Il se fiche de l'état de déchéance dans lequel il sombre et sans l'aide de Dimitri , on a frôlé le pire. C'est un homme en souffrance qui ne trouve aucun exutoire pour oublier, pour ressentir à nouveau des choses.
J'ai adoré l'attitude de Dimitri tout au long de cette saga car il montre envers Vadim une amitié sans failles malgré les débordements parfois intenses de son ami et frère . Il ne le juge jamais et il le connaît véritablement pour savoir prendre la distance nécessaire afin de réellement lui venir en aide. Lui aussi a une vengeance à entreprendre et c'est ce à quoi nous assistons dans ce 2ème tome. Certes , on voyait les talents de nos deux gentlemen voleurs dans le premier tome mais ici , les scènes dites d'action sont plus intenses et la plongée dans le monde des criminels plus profonde. Dimitri est un homme de parole et il veut donc à tout prix venger ses parents et réduire à néant Yvan Milkovitch. Pour cela, il va prendre tous les risques et mettre en danger la vie de personnes qui lui sont très chères.
On découvre donc le milieu criminel avec ses lois propres à leur système, avec les règlements de compte, les hommes de mains, les kidnappings et la violence à l'état pur. Nos deux héros vont frôler la mort à de nombreuses reprises et le rythme de ces épisodes est adéquat car l'enchaînement se fait parfaitement et avec une bonne cohérence et logique. On tremble pour eux et on espère un dénouement positif.
A côtés des scènes d'action, l'amour est de nouveau au centre de cet épisode. Vadim avait fait la découverte de ce sentiment profond avec Alia et désormais il ne veut plus en entendre parler. Pourtant , il sera à chaque instant devant ses yeux avec le couple que forment Dimitri et Louise. Il n'y a aucun secret entre eux et Louise n'est pas une femme fragile que l'on doit protéger. Elle saura forcer le respect de Vadim notamment lors d'un moment épique où son sang froid sera mis à rude épreuve. Louise devient donc un personnage important et un pivot essentiel de l'histoire. Elle n'hésite pas à s'impliquer même si pour cela, elle devra faire face à la colère de Vadim. Elle n'est définitivement pas une petite chose fragile et j'ai adoré son arrivée et son interaction avec les personnages. Louise allie donc une certaine douceur et une force incroyable.
Qu'en est il donc d'Alia? Qui est elle vraiment? Une fois de plus, j'étais complément à côté de la plaque et lorsqu'on a les révélations et les explications sur son changement d'attitude et de statut, on se dit qu'il fallait simplement y penser. Mais parfois l'évidence , même au bout de notre nez , n'est pas aisée à saisir. On découvre donc une autre facette de ce personnage au fil de notre lecture. On trouvera Vadim très dur avec elle mais il s'agit simplement d'un homme blessé dans sa chair et dans son ego qui ne veut pas faire face à la réalité de ses sentiments. Ses explications pourront elles faire changer d'avis Vadim? Quelle sera son rôle dans l'intrigue? Qu'est devenue Alia pendant tout ce temps?
Je terminerais avec Vadim qui est au final un personnages très attachant. Quand on le voit agir notamment avec toutes ces escorts, on peut se dire que c'est un homme qui n'en vaut finalement pas la peine . Cependant , il ne faut pas rester à la surface avec lui et c'est en le poussant dans ses retranchements comme le font Dimitri , Louise mais aussi Lena qu'on prend conscience de son véritable caractère. Il souffre et veut faire souffrir les autres. Il ne sait pas comment aimer et après avoir été blessé profondément , il ne veut plus donner le bâton pour se faire battre. Alors oui il fait tout et surtout n'importe quoi mais il reste un homme loyal en amitié. Il n'hésite pas un seul instant à voler au secours de son frère , peu importe s'il risque sa vie.
Bref, je vous recommande cette lecture. Je ne connaissais pas la plume de Sophie Auger mais j'ai été amplement convaincue par son histoire. Alia m'a donné envie de lire les histoires de Dimitri et Him . Alia est la combinaison parfaite d'hommes forts, têtus mais attachants, d'action, de suspense et d'amour .
Pour commander, la version brochée regroupant les 2 tomes , cliquez ci dessous

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 39847 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines