Magazine Sport

Nils Favre nous parle de blocs de Cape Town (SA)

Publié le 25 mars 2016 par Fredvionnet @grimpisme
© Stephane Hanssens

© Stephane Hanssens

Les blocs de Rocklands (Afrique du Sud) sont devenus une destination phare pour les bloqueurs du monde entier. Les conditions sont bonnes durant l’été de l’hémisphère nord, les blocs et le cadre naturel sont magnifiques, le potentiel énorme, bref la célébrité de Rocklands est largement justifiée. Il faut juste éviter de visionner toutes les vidéos en ligne tournées sur ce spot durant l’automne, sous peine de revoir 300 fois chaque passage classique comme « Caroline » ou le « Rhino » (bon ok le jour où j’irai je ferai peut être la même chose!).
Mais le bloc en Afrique du Sud ce n’est pas que Rocklands. Nils Favre nous parle des blocs de Cape Town, accompagnant ses propos de 2 vidéos:

« Je me suis rendu trois étés de suite en Afrique du Sud. Les deux premières années j’ai grimpé seulement à Rocklands. Et la dernière année j’ai fait deux semaines à Cape Town et deux semaines à Rocklands. C’est principalement Marijus Smigelskis qui a découvert et développe les secteurs autour de Cape Town, un grimpeur super sympa et ouvert qui m’a montré les secteurs et les blocs. Paul Robinson, un bon ami à Marijus, a passé du temps là bas et a ouvert la plupart des lignes les plus dures.
Beaucoup de secteurs ont été explorés mais la densité de passages est plus faible qu’à Rocklands, les blocs sont également plus éloignés. Une bonne motivation est indispensable, car si pour quelques secteurs il faut marcher « seulement » trente minutes, les marches d’approches sont généralement plus proche de l’heure, par exemple pour « Mirta » où il faut quasiment 1h30 de marche.
Je conseille les blocs de Cape Town à toutes les personnes qui veulent sortir de la foule et mettre un peu d’aventure dans leur trip, contrairement à la consommation de bloc qu’il est possible de faire à Rocklands. Ce n’est pas du caillou orange, ce qui fait de Rocklands une destination attrayante, mais ce grès gris et quasiment « neuf » m’a vraiment plu!
J’ai à chaque fois été surpris par le nombre de grimpeurs a Rocklands, c’est à l’autre bout de la planète mais les parkings/camping/maisons sont remplies… Pour les blocs de Cape Town il faut marcher certes, mais il n’y a quasiment pas de grimpeurs et les blocs sont donc vraiment propres( du vrai grain, pas de traits de magnésie, pas de gens qui crient dans tout les sens…). La vue est magnifique, on grimpe très souvent en voyant les deux océans, ce qui est unique.

On peut trouver des infos 27crags.com, sinon il faut contacter les locaux. »

Le blog de Nils:
nilsfavre.blogspot.fr
Facebook:
www.facebook.com/nils.favre
Vimeo:
vimeo.com/user6713953


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fredvionnet 12570 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine