Magazine Culture

Nos serments, de Julie Duclos

Publié le 27 mars 2016 par Onarretetout

g_nosserments

« Les films ça sert à ça, à apprendre à vivre, à apprendre à faire un lit. » C’est une phrase dite par Alexandre, interprété par Jean-Pierre Léaud, dans le film La maman et la putain, de Jean Eustache. Le théâtre aussi ? Julie Duclos n’a pas cherché à refaire le film. Pourtant elle s’y réfère. On peut cependant voir le spectacle sans avoir vu le film. La question de l’amour y est centrale, bien sûr. Est-ce qu’on peut aimer et rester libre ? Qu’est-ce qui change quand on vit avec quelqu’un ? Qu’est-ce qui change pour soi-même, pour l’autre, et pour les amis ? La première fois que j’ai vu le film de Jean Eustache, le personnage interprété par Jean-Pierre Léaud m’a semblé très superficiel et insupportable, à l’exception de quelques scènes qui me faisaient rire. Celui que nous voyons sur la scène du théâtre est aussi égoïste mais son jeu en fait un autre personnage, il n’a pas le même prénom. Tous les prénoms ont été changés, peut-être pour être plus proches de cette deuxième décennie du siècle. Est-ce que ce sont les questions d’une génération ? Ou bien plutôt celles des générations successives depuis le milieu du XXe siècle ? Ceux-ci ont la trentaine, les femmes travaillent, l’homme vit à leurs crochets, profite de leur appartement et de leur salaire. « Tout va bien », affirme une affiche dans la chambre où se déroule l’essentiel du spectacle. Une chambre de théâtre, autour de laquelle des caisses, des projecteurs rappellent où nous sommes : à la fois dans l’intime et dans l’exhibition de l’intime. Serait-ce une définition du théâtre au XXIe siècle ? (photo : © P. Sautelet)

Deux citations me reviennent en écrivant cet article :

« Je veux aimer d’un amour éternel, et faire des serments qui ne se violent pas. » (Musset - On ne badine pas avec l’amour)

« Les serments naufragés qui errent sur la berge » (Ferré - À toi)

effervescence_nova

J'ai vu ce spectacle au Pôle culturel d'Alfortville (94), dans le cadre du Focus Effervescence.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine